Dans les pas de Saint-Benoît

Temps fort en préparation de la profession de foi pour les collégiens de Notre-Dame de Sion.

Abri du pelerin Abri du pelerin   

Direction Amettes pour 48 jeunes de 6èmes et 5emes du collège Notre Dame de Sion, ce jeudi 25 février, pour une journée de temps fort en préparation de leur Profession de Foi.

Arrivés à l’abri du pèlerin, ils furent accueillis par Mr Colson, qui leur présenta brièvement la vie de St Benoît-Joseph Labre.

 

 

 

Ensuite, par petits groupes, ils réfléchirent au sens de la croix : où en voit-on ? à quoi nous font-elles penser ? Que signifie le signe de la croix ? Qui sont les crucifiés d’aujourd’hui... Chacun alors dessina une croix qui décora la chapelle de l’établissement le samedi 13 mars, à l’occasion de la Remise de la Groupe Mme Boullet Groupe Mme Boullet   croix, étape qui célébrée par le diacre Philippe Dewalle.

 

« La croix, c’est l'espérance des chrétiens,  la résurrection des morts,  le chemin de ceux qui sont perdus, le bâton de l'infirme,  le guide de l'aveugle. La croix est le signe le plus fort de l’amour de Jésus pour nous. »

 

 

Autre temps de réflexion au cours de cette matinée : A quoi ça sert de croire en Dieu ?

Drôle de question…

Temps de priere Eglise Amettes 1 Temps de priere Eglise Amettes 1   « On ne peut pas dire que cela "serve" à quelque chose ; ce n’est pas non plus une potion magique ! Croire en Dieu ne rend pas plus malin ni plus fort que les autres ! Quand on a la foi, la vie prend un tout autre sens : c’est un cadeau de Dieu et on a envie de le remercier.

Dieu nous aime et nous donne envie d’aimer les autres avec Lui : Dieu nous rend Vivant ! »

 

Après un moment de prière dans l’église du village, vint le temps du partage du pique nique.

 

 

Statue St Benoit jardins Statue St Benoit jardins   L’après midi fut consacré à la découverte de la vie de Saint Benoît, grâce à un diaporama. Né à Amettes en 1748, très tôt, il rêva d'une vie totalement donnée à Dieu. Il voulut devenir moine mais découvrit que Dieu l'attendait ailleurs ; que sa vocation était celle d'être pèlerin.

Assoiffé de Dieu, c'est sur la route qu'il le rencontra. Un bâton à la main et un chapelet au cou ; dans une vie, de pauvreté et de partage, Benoît parcourut les routes d'Europe, l'Eucharistie au cœur de sa vie et de sa prière.

 

     Les collégiens visitèrent sa maison natale et se recueillirent sur la tombe de ses parents.

 

 

 

 

 Croix Abri du pelerin Croix Abri du pelerin  

« Comme Saint Benoît qui a accepté de suivre Jésus,

nous aussi, le jour de notre Profession de Foi,

le 23 mai, nous dirons, devant tous,

que nous croyons en Dieu

et que nous voulons marcher à sa suite. »



 

 

Article publié par Chantal Guyot - Saint Benoît en Morinie • Publié • 1986 visites