Fête de saint Vincent de Paul

Clôture de l'année jubilaire vincentienne, à la cathédrale Notre-Dame.

Eglise de Bernay dans l Eure Eglise de Bernay dans l Eure   Le 27 septembre, à 18h, la famille vincentienne audomaroise se rassemblera pour célébrer, par une messe festive, le 350ème anniversaire de la mort de Saint-Vincent- de- Paul et de Louise de Marillac considérés tous deux comme témoins et exemples d’amour et de service des pauvres.

 La famille vincentienne est composée d’un ensemble de personnes et d’institutions unies par une caractéristique commune et fondamentale qui est de « suivre Jésus-Christ serviteur et évangélisateur des pauvres », à la manière de saint Vincent de Paul .Trois d’entre elles sont présentes et actives dans l’Audomarois. 

 

 

Les Filles de la Charité.

Vincent de paul Vincent de paul   Profondément touché par la souffrance et la pauvreté, Vincent de Paul (1581-1660) sollicita l’aide de femmes riches. Une fille de la campagne, Marguerite Naseau vint trouver Monsieur Vincent pour être employée aux tâches les plus basses que ne pouvaient assurer ces dames. Elle se fit, dans un amour tout évangélique, la servante des plus délaissés. Son exemple fut communicatif. C’est ainsi que naquit imperceptiblement la Compagnie des Filles de la Charité. Dès 1630, Monsieur Vincent confia à Louise de Marillac (1591-1660)  la formation des premières sœurs.

 Aujourd’hui, Sœur Jeanne, Sœur Michèle et sœur Blandine vivent en communauté à Longuenesse. Leur champ d’activité est vaste dans le domaine, humanitaire et social.

 

 

Louise de Marillac Louise de Marillac   Les Equipes Saint- Vincent.

Née sous l’impulsion de Saint Vincent de Paul en 1617, la Fédération Française des Equipes Saint-Vincent est un mouvement caritatif qui regroupe 2100 femmes, chrétiennes, bénévoles, travaillant dans 105 équipes en France. Elles sont présentes dans 52 pays au monde sous le nom d’Association Internationale des Charité (1971).

Près de nous, rue Adrien Danvers  à Arques, les Equipes Saint-Vincent animent toutes sortes d’actions : cours d’alphabétisation, soutien scolaire, ateliers de réinsertion (couture, cuisine…),    vestiaire … et assurent l’accueil des familles au Centre Pénitentiaire de Longuenesse.

 

 

La Société de Saint-Vincent-de Paul.

logo jubile vincentien logo jubile vincentien   Fondée en 1833 par Frédéric Ozanam, est, depuis ses origines, une association composée uniquement de laïcs, accompagnée par un conseiller spirituel et donc très liée à l’Eglise.

Avant de s’engager dans l’action de terrain, ses membres commencent par se réunir, suivant la spiritualité de Saint-Vincent de Paul basée sur l’action et la prière. Ils se donnent le nom de « Société »,  terme désignant à l’époque les cercles littéraires et scientifiques . Le terme « Conférence » désigne quant à lui les équipes au niveau local. 

 

Bien connue à Saint-Omer la Société regroupe une quinzaine de membres. Ils se réunissent mensuellement pour prier (messe), partager  leur vécu de Vincentien afin de s’enrichir les uns des autres, et surtout définir et préparer leurs actions au service des plus pauvres. Ils visitent les familles démunies  leur apportant soutien moral, amitié et  aide matérielle (grâce aux quêtes, dons, marché de Noël…).

                                                                                  Les Vincentiens

 

Le Vendredi 24 septembre à 20h, à la cathédrale Notre-Dame de Saint-Omer, Soirée Partage Chants à Marie, animée par la chorale Saint-Joseph de Calais dirigée par François Bocquelet; orgue et piano, Gabrielle Malle

 

Article publié par Chantal Guyot - Saint Benoît en Morinie • Publié • 3825 visites