Soirée autour des médias

Par l'ACAREF

 ACAREF ACAREF  

 

Soirée enrichissante à la Maison du Rivage de Saint Martin, où un public passionné a participé activement à la conférence-débat sur l’information, avec les deux journalistes Régis Verley et Jean-Paul Chavaudra.

 
 
 
D’emblée, on a souligné un écueil très actuel, qui est la possibilité d’avoir des informations immédiatement sur internet, sans aucun recul, quitte à ce qu’elles soient parfois démenties aussi rapidement !
De plus, l’information doit être donnée très vite, c’est-à-dire avant le concurrent.
Or, paradoxalement, malgré la multitude des informations existantes, seules quelques-unes d’entre elles - et ce sont les mêmes partout - sont traitées, avec l’ordre d’apparition pour seule différence !
Obligées d’être réactives, les télévisions privilégient le pathos au détriment de la réflexion, surtout lors de catastrophes. Il faut du remplissage pour l’audimat : des commentaires creux et répétitifs, des images de personnes en pleurs, etc.
Certes, pour l’information, on pourrait se passer de la presse, mais il manquerait l’analyse, le lien avec la mémoire ! C’est le rôle des hebdomadaires ou mensuels de permettre le recul nécessaire à un approfondissement.
L’éducation du public est donc indispensable, afin qu’il sache décrypter, analyser et choisir dans l’offre qui lui est proposée.
Quant à la presse locale, davantage proche de ses lecteurs, elle a besoin des informations que les associations peuvent lui donner. Cherchant la contradiction, voire une opinion différente ou complémentaire, elle accorde une bonne place au courrier des lecteurs. Il faut aussi penser à les contacter lors de nos manifestations.
La soirée s’est terminée par un hommage aux jeunes journalistes dont les conditions de travail sont difficiles mais qui savent bien, pour la plupart d’entre eux, présenter leurs articles autant sur le fond que sur la forme.
 

 

Article publié par Chantal Guyot - Saint Benoît en Morinie • Publié • 1387 visites