ENTREE EN CAREME

Célébration du Mercredi des Cendres au Relais Sainte Catherine

 Vagabonds et chercheurs de Dieu, 40 jours pour prendre le goût de Dieu au jour le jour, 40 jours pour nous laisser aller au rythme de l’Evangile.

 

               

 Nous sommes rassemblés au Relais, avec plus de 80 personnes dont 70

Jeunes, venus de plusieurs établissements scolaires. Notre entrée en Carême a été symbolisée par une procession, comme une marche, avec un premier déplacement dans le hall pour accueillir la première lecture tirée du livre de Joël.

 La deuxième étape introduit l’assemblée dans la salle, face à la croix,  pour l’accueil de l’Evangile, précédé de la lumière, et pour la suite de la célébration.

   Le texte de la méditation,  suivi du chant « Jésus mon roc, Tu es là pour moi »,  nous  permet d’intérioriser que nous sommes les vagabonds chercheurs de Dieu et que nous pouvons nous entendre dire « Allez, vivez et devenez ».

 

cendres_2013_005 modifiAce cendres_2013_005 modifiAce  

Pendant que les branches de rameaux brûlent dans la vasque, nous nous posons la question :   Comment  faire un bon Carême ?  plutôt que « faire » moi-même, je dois 

« me laisser faire » par Dieu. Se laisser brûler au feu de l’amour de Dieu et du prochain, marcher à la rencontre des personnes marquées par toutes sortes de fragilités … aller plus loin …PRIER … Jésus nous attend sur les chemins de la vie …

   L’autre symbole a été, avec l’imposition des cendres, la remise d’un « bâton, celui du vagabond » à chacun et à chacune, accompagnée des paroles « Va et marche ».

 

 

 

                Nous avons ensuite prié pour les familles de migrants -en particulier pour les mères- ainsi que pour les confirmands qui sont en chemin. Nous demandons pour chacun la grâce de l’offrande dans le jeûne et la joie dans la solidarité.

                Ensemble, nous avons communié au message de la parole du Christ, dans un climat de recueillement et de prière ; message qui donne sens à notre marche vers Pâques, Christ étant comme le bâton sur lequel nous pouvons nous appuyer dans la joie de la Foi.   

 

 

Article publié par Chantal Guyot - Saint Benoît en Morinie • Publié • 1477 visites