Journée des migrants

Ils sont nombreux dans l'Audomarois

IMG_2373 IMG_2373  

 

Dimanche 19 janvier a été célébrée la 100ème « Journée mondiale du migrant et du réfugié » (instaurée par le pape Benoît XV en 1914).

 

Dans notre région, les migrants sont nombreux (environ 300 à Calais, 30 à Tatinghem), leur vie est difficile. Ils manquent de vêtements chauds, protection contre la pluie, chaussures, produits d’hygiène, etc.

A l’appel du Secours Catholique, 8 migrants avaient été invités à venir à la sortie de la messe du 19 janvier à St-Martin-au-Laërt, pour un pot de l’amitié.

Une bonne occasion de se rencontrer car, si, au début, de part et d’autre, on ne se sentait pas trop à l’aise, très vite la glace a été rompue et le dialogue s’est instauré. Les migrants ont servi le pot de l’amitié, des paroissiens avaient apporté des vêtements et des friandises qui furent partagés.

A Calais, après un repas, une prière commune a rassemblé des migrants,  le prêtre, l’imam, le diacre chargé de la pastorale des migrants.

Ce sont des petits gestes et moments de convivialité et de rencontre, certes très courts, mais qui permettent une plus grande compréhension entre tous.

                                                                                                    Michel Frocaut

 

NB : l’ONU a instauré aussi, en 2000, une journée des migrants, fixée au 18 décembre de chaque année.

Article publié par Chantal Guyot - Saint Benoît en Morinie • Publié • 1705 visites