Soirée de réflexion proposée par divers mouvements

Autour du livre d'Atd Quart monde " En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté..."

DSCN4018 DSCN4018  

 

Une soirée de réflexion et d'échanges autour de la pauvreté, des préjugés, de la solidarité, était proposée et animée par la Mission Ouvrière, l'Action Catholique des milieux Indépendants (ACI) et les Chrétiens dans le Monde Rural de l'Audomarois (CMR)  en partenariat avec ACAREF et les amis de la vie, à Longuenesse, près de Saint Omer.

 

 

51zGi29h4pL__SY445_ 51zGi29h4pL__SY445_  En s’appuyant sur le livre réalisé par ATD Quart monde En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté, nous avons balayé dix préjugés battus en brèche : "On ne vit pas trop mal avec le RSA", "Les pauvres font tout pour profiter au maximum des aides", "Les parents pauvres se désintéressent de l'école", "La mixité sociale nuit à la réussite scolaire", "Les pauvres ne veulent pas travailler", "Les pauvres sont des fraudeurs", "L'immigration coûte cher à la France",  "Les immigrés prennent des emplois aux Français", "Notre modèle de solidarité enferme les pauvres dans l'assistanat, "La France distribue des minima sociaux élevés"

 

En arrivant à cette soirée, chacun a pu dire s’il était d’accord ou non avec ces préjugés en apposant sur un tableau une pastille verte pour montrer son assentiment ou une pastille rouge pour montrer son désaccord.

DSCN4015 DSCN4015  

 

 

 

Ensuite, nous nous sommes mis en carrefour pour débattre sur ces préjugés et voir comment lutter contre la propagation de ces idées reçues sur les familles pauvres. Ce qui en ressort :

 

 

 

  1. sensibiliser les élus, les décideurs
  2. s’impliquer soi-même dans des associations et s’informer
  3. aller à la rencontre des personnes en précarité et se faire soi-même sa propre opinion
  4. associer les personnes qui bénéficient d’aides pour les rendre acteurs de leur propre dignité.

DSCN4025 DSCN4025  Nous nous sommes rendus compte que, dans la société française actuelle, tout le monde bénéficie d’aides (système de répartition pour les retraites, allocations, réductions d’impôts, etc).  Les pauvres sont souvent accusés de vivre sur le dos des autres, mais ce ne sont pas ceux qui abusent le plus du système.

Grâce au support du livre d’ATD, nous sommes repartis avec des arguments et des chiffres concrets pour agir contre ces préjugés qui ont la vie dure, même parmi nos proches.

DSCN4037 DSCN4037  

 

Nous avons conclu, qu’en tant que chrétien, nous avions notre mot à dire : nous sommes porteurs d’une certaine responsabilité dans nos actes et nos paroles pour plus de justice sociale afin d’éviter que les pauvres ne soient montrés du doigt à tort.

 

                                                                LM

 

 

 

 

 

Article publié par Chantal Guyot - Saint Benoît en Morinie • Publié • 6242 visites

Fermer