le Samedi 14 fév 2015


Fauquembergues

Ce samedi 14 Février, les familles sont venues nombreuses à l’église de Fauquembergues pour présenter leur parcours de catéchèse. C’est le module « pain des hommes » qui était présenté et qui est devenu l’axe de notre célébration. Évidemment, dans notre région audomaroise, nous avons prié pour tous les travailleurs menacés dans leurs emplois (Arques et papeteries de Wizernes).

Dans l’homélie dialoguée, la porte d’entrée autour de Germinal (Émile Zola) a ému les jeunes « C’est la misère ! Ne pas pouvoir acheter du pain pour sa famille ! »….

Les figures de l’Abbé Jules Lemire (député à Hazebrouck) et le Cardinal Liénart (évêque de Lille) ont été évoquées et leur présence auprès des travailleurs.

Le tableau autour de la manne (Ex16,15) dans le module présente l’image d’un Dieu nourrissant son peuple, même au milieu du désert, et de l’épreuve. L’évangile du Christ donnant son corps, comme nourriture (Lc 22,19) a interpellé jeunes et moins jeunes… L’idée générale est la suivante : Christ est la nouvelle manne venue du ciel, la nourriture que Dieu donne pour notre âme croyante, quelquefois même au cœur de l’épreuve.

Le pain renvoie à tout ce travail que les uns les autres réalisent, tous ces efforts pour progresser dans l’apprentissage… Le pain renvoie aux repas, au partage de la nourriture, mais surtout à la vie partagée autour de la table familiale, la vie donnée et reçue par les uns et les autres … Dieu lui-même passe devant, dans ce don de sa vie. « Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul, mais s‘il meurt, il donne beaucoup de fruit ! » (Jn 12,24) nous dit le Christ. Dieu lui-même croit à la force du don… Ce sont toutes ces intuitions que nous avons célébrées.

Deux jeunes ont vécu leur étape vers le baptême.

Cette célébration avait une dimension intergénérationnelle… la présentation du module permet d’en reparler à la maison ou en famille. Pour prolonger cette réflexion, nous avons dit merci à Dieu dans l’Eucharistie. En fin de célébration, nous avons souhaité « bonne route » aux jeunes préparant l’Eucharistie !

Abbé Henri Alglave



Fermer