le Mercredi 20 déc 2017


Ce 20 Décembre, à l’église de Fauquembergues, une belle fête a rassemblé petits et grands autour d’un temps fort familial. C’était un peu Noël avant l’heure…

Un conte a été présenté et mimé : l’arbre aux petits rien.

Quelques enfants sur la place du village écoutent quelques personnes âgées parler d’un arbre au milieu de la forêt, dans lequel on venait mettre les petits riens… Les enfants ne manquent pas d’être intrigués par cette discussion… .Du coup, ils interrogent leur grand-mère sur cet arbre aux petits riens…. La grand-mère, dans un premier temps étonnée, leur raconte son enfance : Il y avait au milieu de la forêt un arbre dans lequel on venait placer des petits papiers. Sur ces papiers, on écrivait des « petits rien », mais qui rendent le monde meilleur : un sourire, un service rendu, une réconciliation, un coup de fil… On raconte qu’un jour, un couple d’immigrés venus de loin s’est trouvé tellement bien auprès de cet arbre qu’ ils ont donné naissance à leur enfant au pied de celui-ci…

Et si cet arbre des petits riens embellissait aussi nos vies et notre monde  ?

Et si le sapin de Noël présent dans nos maisons devenait cet arbre aux petits riens ? …

Ce conte est une belle manière de parler du Règne de Dieu … mais aussi de cette Parole de Dieu qui continue de s’incarner, de prendre chair dans notre monde d’aujourd’hui…

Des refrains ont scandé cette célébration simple mais profonde : « Viens dans la crèche de nos cœurs » « Marie, je te dis merci »…

Les jeunes ont reçu le carnet de route, évoquant les étapes du chemin de la préparation de la communion : Noël, Carême, Pâques etc… et bien évidemment l’invitation à venir participer aux célébrations en communauté…

Ils ont reçu aussi l’Evangile comme une invitation à lire, à étudier la Parole de Jésus qui prend chair dans nos maisons et nos familles… Derrière ce geste de l’Evangile qui passe de main en main, des catéchistes aux enfants est évoqué toute cette transmission, toute cette proposition de la foi que nous essayons de vivre en famille ou en communauté…

Sur les visages et dans les cœurs, c’était déjà la fête de Noël qui illuminait nos vies. … Un peu comme si la fête de Noël nous éclairait déjà de sa belle lumière. Grand merci aux catéchistes qui ont investi du temps pour rendre possible cette belle célébration. Grand merci aussi à tous les participants.

 

AbbéHenri Alglave



Fermer