le Jeudi 24 décembre 2015


Renty

Ils sont une vingtaine de 5 à 18 ans, toujours prêts à s’investir pour animer la veillée de Noël, par des chants et une légende ou une histoire mimées.

Cette année encore, à la recherche de la trace de Dieu dans notre monde déchristianisé, à la suite du détective Anatole et de Jeannot le clochard, ils ont trouvé ces traces dans la générosité de la boulangère, l’amour d’un jeune couple, la beauté d’une ellébore ou la future naissance d’un enfant qui serait « tout l’amour du monde ».

Parents et grands- parents étaient nombreux pour encourager ces jeunes qui se souviendront longtemps de ces veillées dans lesquelles ils ont mis tout leur cœur.

Marguerite-Marie Descamps