Le 16ème squadron a fête ses cent ans

A Saint-Omer

Le 16e Squadron a fêté ses 100 ans à Saint-Omer

La cathédrale, gardien de l’étendard du 16e Squadron de la RAF

Le 16e Scadron de la Royal Air Force Britannique a été créé à Saint-Omer le 10 février 1915 de la fusion des Squadron 2, 6 et 9 du Royal Flying Corp. Consacré essentiellement au renseignement, il s’est illustré lors de la bataille de la crête d’Aubers en mai 2015, puis de celle de Vimy en association avec l’armée canadienne. Il a été dissout en 1919 pour être reformé cinq ans plus tard. En 1944, il lance ses Spitfire de reconnaissance sur la Normandie pour préparer le débarquement. En 1990, il participe à la première guerre du Golfe.


Le 10 février 2005, il a fêté ses 90 ans à Saint-Omer et sera dissout définitivement le 11 mars suivant. Comme le veut l’usage, l’étendard du 16e Squadron a été remis le 20 mars 2005 à l’église de la ville où il a été créé, en l’occurrence à la cathédrale de Saint-Omer. Depuis il orne une chapelle de la cathédrale.


Le 10 février dernier, pour le 100ème anniversaire, l’étendard de l’escadron a été honoré par une dizaine d’officiers de la RAF, par plusieurs anciens du 16e Squadron,  par le chef d’escadron Christopher Parkinson et par une délégation de la municipalité. Cette célébration a été présidée par le Révérend Nick Barry, colonel et aumônier de la RAF. 


Dans son mot d’accueil, le chef d’escadron Parkinson a insisté sur l’attachement du 16e Squadron à Saint-Omer : « Le lien historique avec Saint-Omer est tellement  présent dans nos esprits que nos membres sont appelés « Saints ». Maintenant que notre étendard repose ici, le lien entre le Squadron est Saint-Omer est établi à perpétuité. » Solennellement, le père Laurent Boucly, curé de la paroisse, a déclaré : « Nous allons garder sain et sauf cet étendard dans la maison du Seigneur en mémoire de ceux qui sont morts en faisant leur devoir… »


Après la cérémonie, l’étendard a trouvé sa place définitive dans le transept nord de la cathédrale devant le mémorial Britannique aux hommes tombés durant la guerre 14-18. Cette plaque fut inaugurée en octobre 1928 en présence de Monseigneur Julien, du général Sir Macready et du colonel Lafontaine. Sur l’épitaphe on peut lire en deux langues : « À la gloire de Dieu et à la mémoire du million de morts de l’empire britannique tombés dans la grande guerre 1914-1918 et qui pour la plupart reposent en France ».


Les honneurs à l’étendard avaient été précédés par une cérémonie au British Air Services Memorial de l’aérodrome des Bruyères et par un moment de recueillement au cimetière militaire voisin.
Jean Capelain

Article publié par Emile Hennart - Maison d'Evangile • Publié • 921 visites