Mais où donc est Dieu ?

Messe des familles à Wizernes

IMG_4015 IMG_4015     Tel était l’axe de la messe des familles ce 7 Février à Wizernes et aussi du module de catéchèse de l’enfance.

Cette célébration était au carrefour de propositions différentes :

 

  • Ce dimanche était celui de la santé. Nous avons donc prié pour les malades, les soignants, les personnes âgées qui portent les questions de santé,
  • Ce dimanche était aussi celui de l’appel décisif. Nous avons donc prié pour les adultes se préparant à recevoir l’un ou l’autre sacrement.
  • Ce dimanche rassemblait aussi les jeunes de l’enfance pour célébrer le parcours de caté.

 

L’axe de l’homélie était autour du parcours vécu en catéchèse : « Mais où est Dieu ? »  Question que la Bible, en particulier les psaumes posent souvent !

 

Voici quelques réponses apportées par le module et les jeunes :

 

  • Dieu est dans l’amitié évoquée à travers quelques pages du livre Le petit prince de St Exupéry.  « Cet invisible aux yeux », ces liens d’amitié non visibles aux yeux, mais qui orientent  nos vies.
  • Dieu est au milieu du buisson ardent (Ex 3, 1 -15) où Moïse fait l’expérience d’une rencontre avec Dieu. La parole de Dieu « J’ai vu la misère de mon peuple, je descends pour le délivrer » s’est imprimée dans le cœur de Moïse. …
  • Cette même parole peut résonner dans le cœur des malades et des soignants chaque fois qu’elle se fait compassion, partage de cette « misère » du peuple de Dieu… Elle devient « miséricorde »….
  • Dieu est en Jésus chaque fois qu’il guérit, qu’il relève, qu’il va à la rencontre des pécheurs comme Lévi (Mc 1,29- 34)
  • Jésus manifeste pleinement ce visage d’un Dieu miséricordieux, aimant dans tous ces gestes de compassion et de guérison. La parole « j’ai vu la misère de mon peuple » prend une résonnance particulière en Jésus.
  • Le fondement de ces intuitions se manifeste dans ce lien entre Jésus et son Père exprimé au moment de son baptême : « Tu es mon Fils bien aimé. En toi j’ai mis toute ma joie ! » (Mc 1,9 -11)
  • Dans cet esprit, quand les disciples demandent à Jésus « apprends nous à prier ! » Il répond : dites : « Père ! » La  prière d’abandon  et de confiance à l’exemple de St François et Charles de Foucault !
  • Dieu est là quand les chrétiens prient, se tournent vers Dieu avec confiance et foi. Les jeunes ont mimé le Notre Père.

 

Toutes ces intuitions ont été chantées, priées et sont devenues nourriture, chemin de communion et de foi. Chacun est reparti ragaillardi dans ses raisons de vivre et d’espérer !

Article publié par Paroisse St Pierre sur l'Aa • Publié • 919 visites