Comme à Taizé

Veillées à Quercamps et Longuenesse

Veillé de prières àTaize Veillé de prières àTaize  

 

 

 

Août 2006 Quatre jeunes, Isabelle, Lucie, Pauline et Olivier décident de passer quelques jours à Taizé. Ils en reviennent enthousiasmés et décident "d'amener"Taizé à ceux qui ne connaissent pas ou ne peuvent y aller.

 

C'est une première veillée de prière en l'église de Seninghem, début décembre. Un premier succès aussi qui les amène à renouveler ce temps de prière si particulier, cette fois en l'église de Quercamps puis en la chapelle Ste Croix de Longuenesse, les 21 et 28 Avril dernier.
numériser0001 numériser0001  Après avoir expliqué en quelques mots le déroulement d'une journée à Taizé, les quatre jeunes précisent que si le vendredi on vénère plus particulièrement la Croix dans cette communauté, le samedi est la journée de la Veillée de la Lumière. Trois fois par jour, les cloches annoncent le début du temps de prière. Toutes les activités cessent alors  sur la colline de Taizé lorsque les cloches appellent à l'église pour prier.

C'est dans une atmosphère très chaude, feutrée, aux teintes orangées, que les membres des différentes chorales de la paroisse St Jean Baptiste en pays lumbrois  entonnent les premiers chants méditatifs ; des chants brefs, repris longuement en français, en latin, en espagnol, en anglais, en allemand...Des chants d'une grande simplicité permettant à l'âme de s'élever.
Point d'orgue de cette veillée, l’Evangile lu à deux reprises et un temps de silence assez long pour permettre à chacun de rencontrer Dieu dans son coeur, avant la reprise des chants.

                                                           E Houzeaux

Article publié par Chantal Guyot - Saint Benoît en Morinie • Publié • 2345 visites