La Semaine Sainte

Souvenirs en images de la montée vers Pâques de la paroisse St Vincent de Paul de Bully en Gohelle

 

Cheminons à la suite du Christ

 

Du premier jour du carême jusqu’à la Pentecôte, nous sommes appelés à vivre une conversion de tout notre être. Depuis le jour de notre baptême, nous revivons tous les ans cette démarche. Nous retraçons pour vous les étapes essentielles de ce cheminement.

 

Recevoir les cendres :

Le « Mercredi des cendres » nous avons été invités à changer nos coeurs. Au cours de la célébration des enfants ont déposé des branches de buis desséchées dans une vasque pour être brulées. Marqués par les Cendres, nous sommes entrés dans le Carême pour cheminer à la suite du Christ. Partage, prière, jeune, afin de nous rendre disponible à l’autre.

 

Acclamer Jésus :

Le dimanche des Rameaux célèbre « l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem »

A cette occasion, chaque église a vécu une célébration de bénédiction des rameaux de buis qui orneront nos croix durant toute l’année.

 

La montée vers Pâques :

Le jeudi Saint nous a fait revivre le repas de la cène dans lequel le Seigneur fait «  offrande de son corps et de son sang comme nourriture pour la vie nouvelle »

Le Vendredi Saint, la célébration de la passion du Christ et de sa mort sur la croix a été vécue avec beaucoup de ferveur par tous les participants. « Jésus est arrêté, renié, interrogé, flagellé et crucifié »

Le Samedi Saint, jour du silence et de l’attente s’est clôturé par la veillée Pascale. A cette occasion, notre église a accueilli de nouveaux membres ; jeunes adultes qui demandent le baptême ou la confirmation.

Pâques jour d’allégresse, de joie et de lumière. « Pâques » signifie « passage ». Par ce passage de la mort à la vie, le Christ a sauvé l’homme du péché et l’a appelé à la vie éternelle.

 

Dans l’attente du Saint Esprit :

Joyeux de la résurrection de notre Seigneur, nous cheminons maintenant vers l’Ascension : après s’être fait reconnaître de ses disciples, le Christ est élevé au ciel « Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ? » Mais, il ne les laisse pas seuls, il leur promet d’envoyer sur eux une force qu’ils recevront à la Pentecôte : « Tout à coup vint du ciel un bruit comme le souffle d’un vent violent… Ils furent tous remplis de l’Esprit Saint. »

Tous ceux et celles qui accueillent l’amour du Père, qui décident de pratiquer l’Evangile du Christ en se laissant guider par l’Esprit Saint, forment l’Eglise répandue à travers le monde entier. Laissons résonner en nous sa Parole vivante afin que le Saint Esprit pénètre en nous et nous laisse voir et toucher l’infinie tendresse de Dieu. 

H. Walkowiak

Article publié par Elisabeth SOUILLART • Publié • 1080 visites