Témoignage

Un temps fort de dialogue interreligieux avec une amie de 40 ans

" Nous avons fait le parcours du coeur ensemble et nous avons parlé tout en chemin des difficultés qu'elle traversait actuellement dans sa vie personnelle.

 

Cela m'a fait penser aux disciples d'Emmaüs qui, tout en marchant, ne comprenaient pas les événements qui venaient de se passer. Jésus les avait rejoint mais eux ne l'avaient pas reconnu.

Nous, nous marchions sur ce que j'appellerai non le parcours du coeur mais le chemin du coeur.

 

067D 067D  Tout en marchant, elle me confiait ses problèmes. Comme pour les disciples d'Emmaüs, Dieu était avec nous et c'est à la fin du parcours que nous l'avons reconnu.

 

Elle m'a dit qu'elle étaitr très croyante et dans l'intimité de la prière, elle avait demandé à Dieu de l'entourer de personnes animées d'une foi authentique et d'écarter toutes celles qui la jugeraient et ne la comprendraient pas.

 

Tout en discutant sur le chemin (du coeur), je la voyais s'émerveiller de constater que Dieu l'avait exaucée et cela lui donnait beaucoup de force.

Et moi de m'émerveiller de voir sa foi qui n'était pas loin de la mienne comme sa façon de s'adresser à Dieu.

 

L'horizon s'est éclairé ; elle, musulmane ; moi, chrétienne ; nous avons reconnu Dieu bien présent au milieu de nous. "

 

Michèle

Fermer