L'HUMAIN AU COEUR DU TRAVAIL

journée de formation et de réflexion proposée par le CMR (Chrétiens dans le Monde Rural)

Ce dimanche 8 mars nous nous sommes retrouvés à Fruges pour notre traditionnelle journée fédérale. Le thème de cette journée était le travail et sa dimension humaine.

 

Notre intervenant Nicolas Roux, Dr. en sociologie, a fait un petit historique de ce mot qui au P3080095 P3080095  début était plutôt un objet de torture, de souffrance. Celui qui travaillait était celui qui était inférieur. On était loin de la dignité humaine ! C'est au 18ème siècle qu'il prend son sens propre à notre société moderne.

 

Ce n'est que lors des trente glorieuses que le travail est devenu source d’épanouissement, de qualité et dans lequel on s'identifie, mais que l’on exécute aussi parce qu’il donne des possibilités de loisirs. Et c'est avec le chômage et la précarisation qu'il prend toute son importance.

 

Un exemple particulier : Les ouvriers agricoles saisonniers !

Ce travail sur un temps limité en CDD, s'est transformé pour certains, par l'intermédiaire d'un groupement d'employeurs, en CDI, laissant présager une amélioration pour le salarié. Mais ce travaiP3080099 P3080099  l physique supportable quelques temps s'est avéré très difficile à tenir à la longue.

 

Notre temps spirituel a débuté par un petit sketch où l'on pouvait trouver celle qui n'en peut plus de son boulot, celui qui y trouve un sens et celle qui n'est pas rémunérée mais effectue pourtant un gros travail auprès de sa famille nombreuse.

 

A partir de cela, nous avons vu en petits groupes, comment nous vivons notre travail, notre  activité, notre bénévolat. Qu'est ce que cela nous apporte ? Quels sont les aspects positifs et négatifs ? 

 

Puis à partir de textes des papes Benoit XVI et François nous avons retrouvé les éléments qui apportent  la dignité dans travail, et comment cela participe à la destruction ou la construction du royaume ?

P3080109 P3080109  

Après notre repas partagé, temps de retrouvailles et d'échanges, toujours bien apprécié, nous avons pu entendre des témoignages.

Quatre propositions nous étaient offertes : "J'ai deux métiers", "Mon travail alimentaire", "travailler dans l'Economie Sociale et Solidaire" et enfin "Un travail en auto gestion ".

 Chacun a pu participer à deux de ses ateliers.

 

Pour notre remontée à l'ensemble des participants, nous avons noté ce qui nous interpellait et qui était signe de dignité humaine dans ces témoignages.

Par exemples :

*Savoir chDSC04056 DSC04056  anger de métier pour y trouver plus de sens avec un salaire parfois moindre.

*Le garder pour permettre à la famille de pouvoir s'épanouir pleinement, grâce à une présence importante et malgré un travail répétitif et physique.

*Travailler sans hiérarchie dans l'autogestion mais qui demande une exigence relationnelle.

*Etre bien organisé quand on a deux métiers et dans le cas présent avoir la chance de pouvoir compter sur la famille.

 

Pour chacun l'important est que les avantages du travail soient  plus importants que les contraintes, que l'on puisse être en adéquation avec ses valeurs !DSC04057 DSC04057  

 Inscrites sur nos petits bonhommes ces réflexions ont formé une chaine pour signifier l'importance du travail de chacun, choisi ou non, et même les plus ingrats.

Comme disait mère Thérèsa "faire de petites choses avec beaucoup d'amour" !

 

Pour finir sur ce thème Jean-Jacques et Sylvie Gadenne nous ont parlé de leur projet de partir avec la DCC (Délégation Catholique pour la Coopération).

 Il s’agit du  service du volontariat international de l’Église en France. Elle envoie des volontaires de solidarité sur des missions de 3 mois à 2 ans. Pour eux ce sera un an au Maroc dans des écoles où, étant jeunes ils étaient déjà intervenus comme coopérants. Un retour aux sources, alors qu'ils sont tout juste à la retraite.

 

Le travail prend vraiment toutes les formes, nous avons pu en avoir de beaux exemples lors de cette belle journée !

Patricia Thiéry

animatrice CMR

 

Article publié par Sylvie Preux - CMR • Publié • 398 visites