Couleurs Polonaises

Le comité du Souvenir français du Pays de l’Alloeu et d’Artois a participé à plusieurs commémorations à Olsztyn en Pologne organisées par l’AK (Armia Krajowa)

 

Couleurs polonaises

Couleurs Couleurs  

 

Le comité du Souvenir français du Pays de l’Alloeu et d’Artois a participé à plusieurs commémorations à Olsztyn en Pologne organisées par l’AK (Armia Krajowa) l’armée intérieure clandestine polonaise. En Pologne, un mouvement de résistance nait après la défaite de septembre 1939, le plus important en Pologne sous l’occupation allemande et soviétique entre 1939 et 1945. Certains partisans continuent la lutte après la deuxième guerre mondiale. La branche armée secrète en Pologne prend le nom de AK le 14 février 1942. Elle est composée de 200 000 à 400 000 combattants et auxiliaires, dont 40 000 femmes. L’AK limite son action aux renseignements et à l’élimination de criminels nazis. Elle est dissoute le 19 janvier 1945. La résistance polonaise a été également active en Belgique et en France, où plusieurs réseaux fédéraient dès fin 1940 les actions et organisaient des réseaux d’évasion vers le Royaume Uni de militaire polonais et de militaires alliés abattus au-dessus de l’Europe de l’Ouest. Plusieurs hommages ont été rendus. Le président mondial d’Armia Krajowa, Maciej Prażmo, et le Major Iraneusz Huronowicz, retraité de l’AK, étaient là samedi 15 et dimanche 16 octobre pour un circuit qui a commencé à Laventie, au monument aux morts.

Couleurs1 Couleurs1   Puis il a pris la direction de Neuve Chapelle pour le dévoilement d’une plaque commémorative, avant un déplacement au mémorial de Souchez, au mémorial polonais de Neuville Saint Vaast, à Notre Dame de Lorette, mais aussi à Aubers pour rendre hommage au pilote officier Josef Bombar du 303ème Squadron de la Royal Air Force.

Arlette Sebzda,.

 article de la Voix du Nord

 

Extrait du journal Paroissial Regard en Marche de décembre 2017, n°246

Article publié par Paroisse Saint Joseph en Bethunois • Publié • 174 visites

Fermer