le Lundi 15 avr 2019 à 15h 00


Oubli de soi

Quand je vais rendre visite aux personnes malades ou âgées bien tristes,

Pour établir en moi le silence, quels bruits faut - il que je quitte ?

Ce souci qui sans arrêt me relance dont le refrain devient obsédant ?

Qu’il est difficile de m’oublier même en y mettant ma volonté.

Allez !

Je vais voir des visages aimés, tenir dans la mienne cette main décharnée.

Croiser le regard de ces yeux embués. 

Ils me disent sans paroles exprimées, de la souffrance, la cruauté.

Accompagne - moi, Jésus,  quand je viens vers Toi,

Faire route sur ton chemin de Croix.

              Philo, avec tout son cœur (42)

  

Extrait de Passerelle n°6 - Page 19



Fermer