Vol dans les églises

Fiche n°1

   Fiche n°1 

Décembre 2006

 

Vol dans les églises

 

 

La fermeture de l’église n’est pas une condition suffisante pour éviter les vols. Les églises ouvertes ne subissent pas plus de vol, car elles sont souvent plus surveillées. Si l’on fait le choix de fermer l’église, il faut savoir que :

 

Ø      dans la majorité des cas, les voleurs rentrent par les portes : il faut donc effectuer une vérification de la solidité des portes et de l’efficacité des serrures ;

Ø      tous les dispositifs visent à allonger le temps nécessaire à l’effraction, de manière à dissuader le voleur ;

Ø      il est impératif de connaître tous les objets, même de petites dimensions, en faisant un inventaire complet avec photos ;

Ø      toutes les catégories d’objets sont concernées, quelle que soit leur taille.

 

Quelques conseils :

 

Ø      surveiller les clefs et éviter les cachettes que tout le monde connait.

Ø      répertorier toutes les clefs et noter le nom du détenteur de la clef ou du trousseau ;

Ø      donner aux voisins les coordonnées des personnes à prévenir de tout comportement ou événement suspects (mairie, paroisse, gendarmerie) ;

Ø      informer les riverains des travaux programmés ;

Ø     ne pas laisser traîner d’échelle accessible à proximité.

 

 Les services de la gendarmerie peuvent effectuer un bilan de sécurité de l’église.

 

La protection mécanique reste la plus efficace : on peut, par exemple :

- mettre en place des grilles,

- sceller les statues,

- poser des vitrines, fixer les tableaux,

- mettre en place des clôtures pour empêcher le public de s’approcher 

  et de toucher les œuvres.

 

 

Fermer