Orientation pour les funérailles

Orientations pour la célébration des funérailles par Mgr Jaeger

  

 

Funérailles Jean-Pierre Brunel Funérailles Jean-Pierre Brunel  

Orientation diocésaine
concernant la célébration des funérailles, publiée par Mgr Jaeger le 13 mai 2005, concernant l’accompagnement des familles en deuil et la célébration des funérailles.

 

  

 

"Ce document que je promulgue ce jour veut aider dans des circonstances nouvelles les communautés chrétiennes et les personnes à remplir la mission de l’Eglise à l’égard de nos frères défunts. Il annule et remplace les dispositions antérieures relatives à la célébration des funérailles dans le diocèse". Mgr Jaeger

 

 

1. L'accompagnement des familles en deuil et la célébration des funérailles sont des actes importants de la mission de l'Église. En effet, « C'est le mystère pascal du Christ que l'Église célèbre, avec foi, dans les funérailles de ses enfants» (Rituel des funérailles).

Les chrétiens affirment là leur amour de l'homme et leur espérance en la vie éternelle. Tous, dans les communautés, doivent se sentir concernés, chacun selon sa mission propre et compte tenu de sa disponibilité.

 

2. L'accompagnement et la célébration sont à vivre comme une pastorale missionnaire dont la première attitude est l'accueil. La qualité de cet accueil sera un témoignage de foi et d’espérance chrétienne.

Les situations sont très diverses: funérailles pour les non-baptisés, funérailles dans l'intimité, incinération, ou lors de cas dramatiques... L'attention et l'écoute permettent de trouver la manière juste de célébrer.

 

3. La rencontre préalable de la famille est importante. Elle favorise un vrai contact humain. Elle permet de parler du défunt et d'avoir si possible un temps de  prière.

C'est dans le dialogue préparatoire avec la famille que sont aussi prévues les modalités de la célébration jusqu'au choix des textes, des chants et des intentions de prière.

Si la famille le demande, c'est à ce moment que l'on appréciera l'opportunité et la possibilité de célébrer l'Eucharistie au moment des funérailles

 

Quelques moments forts de l'accompagnement

 

* Au lieu où repose le défunt: la prière avec les proches ou des membres du voisinage, une veillée à la maison du défunt ou à la maison funéraire.

* A l'église: le rassemblement des proches et de la communauté humaine et chrétienne pour la célébration.

* Au cimetière: une étape importante accompagnée autant que possible par un membre ou des membres de la communauté chrétienne ou encore par un membre croyant de la famille ou des amis

Le dimanche, l'Eucharistie célébrée pour les défunts de la semaine ou du mois avec la communauté chrétienne de la paroisse.

* Après les funérailles, il revient à la communauté chrétienne de se faire proche de ceux qui vivent le deuil.

 

4. La responsabilité de la pastorale du deuil et de la célébration des funérailles revient à la communauté chrétienne.

Cette responsabilité appelle une collaboration étroite entre les ministres ordonnés, les membres de l'Équipe d'Animation de la Paroisse (EAP) et les fidèles appelés à ce service. Ainsi,

 

a. Le curé et les prêtres associés

 

- ils organisent la « relecture» humaine et spirituelle du service de l'équipe ;

- veillent au renouvellement des équipes;

- sont informés de tous les décès, et se manifestent d'une manière ou d'une autre auprès des familles;

-quand ils président les funérailles, le font en collaboration avec les laïcs qui ont rencontré la famille et préparé la célébration.

- Ils tiennent compte du travail des équipes de laïcs qui auront rencontré les familles et préparé la célébration.

Si un ministre extérieur, parent ou ami du défunt, demande à intervenir, il prendra préalablement contact avec le curé. n respectera le travail d'accompagnement et de préparation effectué par l'équipe habilitée.

 

b. Les laïcs chargés de l'accompagnement

 

- en l'absence de ministre ordonné, dirigent les funérailles. Ils ont suivi une formation proposée par le service de formation permanente du diocèse.

- sont appelés à cette fonction par le pasteur propre (curé, administrateur ou modérateur) et sont présentés après leur formation, à la communauté chrétienne, lors de l'assemblée annuelle

- exercent leur responsabilité durant 3 ans. Au terme de ce délai, si leur mandat est renouvelé, il le sera explicitement;

- interviennent en équipe, même si l'un d'eux assure la responsabilité de l'animation;

- accomplissent leur fonction dans un esprit de service en collaboration avec leur pasteur et discernent avec lui le mode de célébration;

- expliquent à la famille que le manque de prêtres, l'engagement de ces derniers en d'autres tâches nécessaires à l'évangélisation, ne leur permettent pas de présider toutes les funérailles

 

 

N.B- Il est souhaitable que les membres de l'équipe portent une croix fournie par le service diocésain de la formation permanente.validation du document publié Orientations diocésaines funérailles  
validation du document publié
validation du document publié

 

 

 

Arras, le 13 mai 2005

Mgr Jean-Paul Jaeger,

Evêque d’Arras, Boulogne et Saint-Omer

Père Léon Hamain, chancelier

 

Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF