La confirmation

La confirmation, le sacrement d'un triple "oui"

La confirmation

 

 

Baptême, confirmation et eucharistie sont les sacrements de l’initiation chrétienne.

En Orient ils sont célébrés en même temps mais chez nous, en Occident, ces trois sacrements sont séparés dans le temps (sauf pour les catéchumènes).

 

La confirmation n’est pas un sacrement facultatif, elle est nécessaire à l’accomplissement de la grâce baptismale. La confirmation est le sacrement d’un triple “oui”.

 
Oui au baptême

Quand on a été baptisé, on est “né à la vie de Dieu” et toute la vie chrétienne consiste en un accomplissement de cette “naissance” ; de même si l’on est confirmé, c’est pour croître dans et par l’Esprit saint et cette croissance dure toute la vie.

 

Oui à l’Eglise

La confirmation est le sacre­ment de la participation à la vie de l’Eglise ; cela se manifeste tout particulièrement dans la participation à l’eucharistie qui est source et sommet de toute vie chrétienne.

 

Oui à la vocation chrétienne
La confirmation est le sacrement d’un envoi en mission : un envoi à titre de témoin.

La confirmation est pour ceux qui la reçoivent mais aussi, et même d’abord, pour le peuple de Dieu qui la célèbre.

 

Elle est un événement personnel indisso­ciable d’un événement qui con­cerne l’Eglise entière. Baptême, eucharistie et confirmation peu­vent se préparer à tout âge…

 

Depuis septembre dernier, j’ac­compagne quatre mamans : Anne-Marie, Corinne, Daisy et Murielle qui n’avaient pas eu l’occasion de se préparer à la confirmation jusqu’à pré­sent.

Nous nous retrouvons une fois par mois pour partager et approfondir notre foi et nous participerons à deux rencontres diocésaines avec notre évêque, les catéchumènes et les autres adultes du diocèse qui se prépa­rent à la confirmation.

E. Thietard

Article publié par marie-claude aernouts • Publié • 1666 visites

Fermer