1-2 Février : Fête de la Vie Consacrée

Un cercle de silence comme signe. Religieuses et accueil de l'étranger

Lire le détail de la journée
 
Un cercle de silence comme signe  
Le conseil diocésain de la Vie religieuse invite les religieux/religieuses à signifier le sens de leur vie en se rassemblant à Calais, là où sont distribués les repas aux refugiés, le 1er février après-midi. Un choix évangélique qu'elles voudraient prophétique.
 
Cette année, les Communautés religieuses du diocèse invitent à se joindre à elles le 1° février 2009. Le thème de la rencontre sera :"Accueil de l'étranger dans le Diocèse". Nous vivrons un temps de silence, de témoignage et de prière à 15 heures, à Calais et dans tous les Monastères du diocèse.
 
- à Calais, 15h,  Quai de la Moselle,  : cercle de prière silencieuse suivi d'un temps de partage avec un témoin, puis présentation d'un montage audio visuel, église St Pierre St Paul.
 
- dans les monastères : temps de prière et de partage.
Nous souhaitons que vous soyez nombreux à nous rejoindre et que vous communiquiez largement cette invitation autour de vous aux adultes, jeunes et enfants.
Ensemble, osons la vie avec le Christ !
Le Conseil diocésain de la Vie religieuse (CDVR)
Pour tout renseignement, s’adresse au 03 21 23 03 77
 
Lire le témoignage d'une religieuse au milieu d'autres bénévoles
Lire la déclaration des responsables de la Paroisse de la Trinité devant le rejet de l'action du Secours Catholique d'ouvrir son local aux femmes et enfants
__________________________________  
 
Des communautés religieuses dans les cités populaires
 
En avril 2008, les Conférences des supérieur(es) majeur(e)s ont organisé en commun une session pour les conseils des congrégations religieuses (masculines et féminines) sur le thème « Évangélisation en quartiers et cités populaires et présence de la vie religieuse ». Mgr Jean-Luc Brunin, évêque d’Ajaccio, en était l’intervenant principal.
 
La plaquette « Documents épiscopats » N° 11/2008 présente la réflexion de Mgr Brunin où il invite à découvrir la présence religieuse comme « accoutumance réciproque de Dieu et de l’homme dans une histoire toute entière perçue dans la perspective du Royaume. La consécration religieuse risquée dans une insertion sociale et ecclésiale, devient un singe fort de l’Alliance entre Dieu et l’humanité. Cela prend toute sa signification quand elle se vit dans ces portions d’humanité qu’on relègue à la marge et dans la précarité.
 
Avec d’autres partenaires, les communautés religieuses veulent continuer à relever le défi du compagnonnage humain et de l’annonce de l’Évangile, dans le partage et le dialogue avec les hommes et les femmes qui habitent les quartiers et les banlieues de nos villes. En entrant « en conversation » avec eux, elles veulent ainsi les ouvrir à la saveur de l’Évangile comme chemin d’humanisation et de sens.

 

 
Ensemble, osons la vie avec le Christ !
 
Moines et moniales, religieux et religieuses fêtent d'une manière particulière le 2 février. Jean-Paul II a en effet institué cette journée comme " Journée de la Vie consacrée". Cette journée invite à rendre grâce à Dieu pour l'œuvre de son amour, comme l'a fait la Vierge Marie. Invitation pour toutes celles et ceux qui ont consacré leur vie au Seigneur à revenir à la source de leur vocation, à faire le bilan d'une vie consacrée au Seigneur, à renouveler et confirmer l'engagement de leur consécration. Jean Paul II avait demandé d'inviter les chrétiens des paroisses à célébrer cette fête du 2 février.
 
Dans un monde marqué par l'individualisme nous sommes appelés à vivre une vie fraternelle soutenue par la Parole de Dieu, le pardon donné et reçu. La Communauté n'est pas un vivre affectif mais c'est vivre l'Evangile en vérité, évangile qui est notre nourriture. Suivre le Christ fait entrer les disciples d’aujourd’hui dans une longue aventure. Dans les lieux de mission où nous sommes envoyés, nous sommes appelés à aimer nos frères les hommes en leur proposant notre présence, notre amour, et Jésus-Christ comme chemin. Etre au Christ, vivre dans l'Esprit, aller vers le Père, c'est accueillir une Promesse et vivre dans l'espérance.
 
 
Lire les dossiers et témoignages Vie consacrée, 2007 et 2008 
 
Fermer