Journée diocésaine sur les Funérailles

Accompagnement familles en deuil : quelle espérance chrétienne ?

 

Journée diocésaine de la Pastorale des funérailles

 

 

1. A. Sommacal et Mgr Jaeger 1. A. Sommacal et Mgr Jaeger      En présence de notre Evêque Mgr Jean Paul Jaeger, cette journée s’est déroulée le 27 février 2010 à Arras et avait pour thème : « La pastorale d’accompagnement des familles en deuil : quelle espérance chrétienne ? ».

Tous les doyennés de notre diocèse ont été représentés, au total, plus de 300 personnes.

 

   Deux récits d’expérience nous ont permis de découvrir des réalités qui se vivent sur le terrain : la relecture humaine et spirituelle dans le doyenné de Béthune-Bruay ; l’organisation et le fonctionnement de l’équipe des funérailles du doyenné de la Morinie.

 

   Dans son intervention, le Père Angelo Sommacal du Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle, nous a rappelé que c’est au nom du Christ, au nom de l’Eglise que les équipes d’accompagnement des familles en deuil accomplissent leur mission, qui est d’abord une mission baptismale : exprimer notre foi en la vie éternelle et la résurrection. Face à la difficulté de trouver des mots d’espérance devant la mort, nous sommes invités à regarder et s’interroger sur notre « être chrétien », qui fait de nous des vrais témoins du mystère pascal. Le message que nous avons à apporter devant ceux qui sont touchés par la mort d’un proche, se résume dans cette phrase de la Première Lettre de St Jean : « Dieu est Amour ! »( Jn 4,16). Ainsi, à travers cette pastorale, c’est l’Eglise qui témoigne de sa foi, qui est le signe de l’Amour de Dieu et qui accomplit sa mission de compassion.

 

   La question : comment faire le commentaire de la Parole de Dieu en lien avec la vie du défunt ?

a été éclairée par l’exposé du Père Paul Agneray, responsable du Service diocésain de la Formation permanente. Il a proposé un schéma avec trois pôles de présence qui s’entrecroisent : la Parole de Dieu qui réconforte, éclaire, interpelle ; le défunt qui laisse une famille, des proches, une œuvre accomplie, des souvenirs, et nous qui l’entourons, accompagnons, célébrons, prions – Assemblée.

 

   Mgr Jean Paul Jaeger a conclu la journée en remerciant les équipes d’accompagnement des familles en deuil : pour leur témoignage qu’elles portent auprès des familles éprouvées et pour leur disponibilité dans ce service d’Eglise. Il a souligné que d’être signe du Christ dans le monde d’aujourd’hui demande un approfondissement permanent de la vocation baptismale. Quant aux célébrations, avec ou sans eucharistie, ou avec ou sans ministre ordonné, la question est complexe et demande un discernement ecclésial.

 

   La prière commune de l’office du soir dans la chapelle de la maison St Vaast a terminé cette rencontre.

 

                                                                                                            L’équipe diocésaine des funérailles

 

Article publié par Pastorale liturgique et sacramentelle • Publié • 4535 visites