le Dimanche 09 mai 2010 à 11h 00


Eglise St Vaast de Sailly sur la Lys

En ce dimanche, au début de la messe, quinze enfants  s'avancent vers le choeur et s'installent près du prêtre autour de l'autel avec leurs catéchistes. 

Après leurs camarades de Fleurbaix qui ont vécu cette grande joie la semaine précédente et avec qui ils s'y étaient préparés, le grand jour est enfin arrivé : aujourd'hui, ils vont recevoir, pour la première fois la communion.

 

Voici le message que monsieur l'abbé Leroy leur a transmis au cours de son homélie :

 

 "Vous, les enfants, vous avez des camarades, des copains et des copines. Et nous aussi, les grandes personnes, nous avons des amis.

 

 On a des camarades, des amis parce qu’un jour, on s’est croisé sur la route, en allant à l’école, au travail, au magasin, à l’église, on s’est dit bonjour, on a échangé quelques mots, au départ sans grand intérêt. Et parce qu’on s’est rencontré souvent ensuite, on s’est parlé beaucoup et, peu à peu, on est devenus camarades, amis et on est heureux chaque fois qu’on peut se retrouver et partager ensemble de bons moments.


Cela se passe de la même façon avec Jésus.

 

 Un jour, on a fait une rencontre avec lui : c’était à notre Baptême.

Et peu à peu, en grandissant, on a essayé de parler à Jésus, on a commencé à prier, on a été au catéchisme. on a commencé à regarder Jésus, à se laisser regarder par lui.

Et un jour, Jésus nous a donné rendez-vous à sa maison, à l’église, pour passer un moment avec lui. Et là, tous ensemble, on a continué à écouter Jésus, on a cherché et lu dans un gros livre ce que Jésus nous dit, on a prié le plus souvent en chantant, en dialoguant avec le prêtre. On a commencé à mieux connaître Jésus, à l’aimer.

Et puis est arrivé un jour où Jésus nous a fait une proposition étonnante : il nous a dit : « Je voudrais venir en toi, je voudrais qu’on ne fasse plus qu’un, toi et moi, moi et toi. Je voudrais qu’on vive en communion »

. C’est ce que vous vivez aujourd’hui, vous les enfants, pour la première fois : c’est la première communion, l’union avec Jésus.

 

Dans le mot « communion », il y a le mot « union - uni - un ». Jésus a inventé ce moyen de ne faire plus qu’un avec lui : la veille de sa mort, il a dit sur un morceau de pain : « Ceci est mon Corps qui va être livré pour vous. Prenez et mangez ! » Et il a demandé à ses amis de refaire ce même geste après sa mort : « Vous ferez cela en mémoire de moi ! »


Alors, ce matin, Jésus vous donne la plus grande preuve de son amour. Il ne peut pas faire plus. Il se donne tout entier dans sa vie de ressuscité.

Alors, n’ayez pas peur et, si vous voulez faire grandir votre amitié avec Jésus vivant, venez souvent l’écouter, lui parler et le rencontrer dans la communion.

 

Si vous vivez cela avec beaucoup de sérieux, de foi et de persévérance, Jésus vous aidera à vivre de plus en plus unis avec tous ceux qui sont sur votre chemin, vous vous ferez beaucoup de camarades et vous montrerez que vous êtes amis de Jésus. Car il nous dit :« Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c’est l’amour que vous aurez les uns pour les autres.".

 

Ces enfants nous ont épatés tant ils ont été attentifs, priants et recueillis tout au long de cette bien belle cérémonie préparée avec tant de coeur pour que cette première rencontre reste gravée dans la mémoire de ces jeunes communiants.

 

Pendant la cérémonie, il fallait voir les regards bienveillants et plein d'attention de leurs catéchistes avec lesquelles, on l'a bien senti, ces jeunes partagent une réelle complicité.

On a pu voir certains de ces enfants aller spontanément dire merci à celles qui les ont accompagnés avec foi vers cette nouvelle étape de leur vie chrétienne.  

 

Merci à toutes et à tous pour ce beau témoignage.

 

C.Thorez.



Fermer