10.10.10 et après? Les doyens y pensent

Assemblée de rentrée : doyens, conseil épiscopal et Mr Jaeger

10.10.10… et après !
Une session de deux jours réunit Mgr Jaeger, le conseil épiscopal et les doyens.

 

Rentrée à Condette Rentrée à Condette   Les sujets étaient nombreux au début d’une nouvelle année, et l’assemblée du 10 octobre a marqué de son empreinte l’ensemble des débats. Au cours de la première matinée, furent présentés les échos et témoignages sur l’assemblée et sur le livret du projet diocésain de catéchèse. La satisfaction générale d‘une journée bien organisée et gérée, la participation de nombreux jeunes, regrets pour les temps de forums un peu courts, pour certains une difficulté à suivre de bout en bout la conférence du Père Christoh Théobald, (cependant rien n’empêche de relire le texte (texte, son et images dans le site diocésain). Des pistes pour l’après 10.10.10 furent évoquées. Cette journée fut comme un souffle qui a permis aux chrétiens de trouver dynamisme dans leur désir de porter la Bonne Nouvelle aux proches comme aux lointains de nos églises. Le début de l’après-midi fut consacré à un temps de révision de vie, sur lequel nous resterons discrets.

 

Deux « jeunes doyens » et une témoin.

B.Bodart membre du conseil, Martine, témoin Benedicte Bodart et Martine Tierny  
B.Bodart membre du conseil, Martine, témoin
B.Bodart membre du conseil, Martine, témoin

 Après les évènements douloureux de juin et la démission de deux doyens, Mgr a commencé à renouveler l’équipe des doyens. Pour l’Artois : Gerard Leprêtre, précédemment curé du Touquet succède à l’abbé Gabriel Berthe. Pour le Calaisis Jean-Paul Hazelaert, curé de Guines, succède à Philippe Minart. En attendant une nomination pour les 7 vallées-Ternois, il a été demandée à Mme Martine Tierny d’être témoin des réflexions menées par les doyens et d’en être l’écho auprès du doyenné.

 

 

Des doyennés pour quoi et comment faire ?

 

Plusieurs ont entrepris de relire le dépliant proposé par Mgr Jaeger lors de la refont des doyennéseen mars 2008 : "Pour soutenir la mission de tous : un doyen, une équipe, un conseil". Si quelques lignes ne suffisent pas pour tout dire, elles peuvent permettre à beaucoup de retrouver les intuitions et les mettre en pratique. “La balle est dans notre camp!” cette phrase finale de l’assemblée diocésaine a marqué les esprits et les cœurs : ce n’est pas la fin, ce n’est pas un commencement, puisque l'appel a commencé à l’ascension; cette expression est donc une invitation à reprendre la balle au bond pour que, dans les paroisses, mouvements, services, dans nos équipes ou maisons d’Evangile, on devienne disciples du Christ et témoins de Bonne Nouvelle, en paroles et en actes.

 

Et maintenant que vais-je faire ? Qu’allons-nous faire ?


Affiche pour Béthune-Bruay Affiche pour Béthune-Bruay    Les équipes pastorales de doyenné n’ont pas attendu longtemps pour se mettre au travail. Beaucoup avaient pressenti, dès juin dernier, qu’il ne fallait pas laisser filer le temps. La réception du projet est l’affaire de tous, et plusieurs doyennés ont déjà prévu des assemblées par doyennés pour s’approprier le document mais aussi pour le mettre en œuvre. Sans doute faudra-t-il prendre le temps de diffuser et de relire le livret.

 

Parmi les souhaits : pourquoi ne pas relire d’abord les § 1 de chaque partie, laissant pour une autre lecture les §2 et 3 (les encadrés de couleurs). Ce chois de lecture permet de mesurer la continuité des trois temps et l'ordre dans lequel ils sont écrits : L’Esprit de Dieu est à l’œuvre dans le monde ; Dieu à l’initiative de se communiquer aux hommes; le Christ fait de nous ses apôtres. Comme le rappellent les initiateurs du texte, nous sommes sans doute trop pressés d’en arriver au concret, que nous oublions de nous convaincre du retournement d’esprit qui nous est demandé : retournement et conversion. En effet c’est Dieu qui a l’initiative et pas nous !Affiche poour le Boulonais Affiche poour le Boulonais   “Dieu est là et je ne le savais pas !” ou “L’Esprit est à l’œuvre dans ce monde”, avant même notre présence (cf. Paul et Corneille). Etc. Ainsi nous faut-il tout d’abord “regarder le monde avec les yeux du Christ”.

 

Ce n’est pas aussi simple qu’on ne le pense. Les disciples de Jésus, après deux années d’écoute du Maître sur les chemins de Palestine ne sont pas encore capables de regarder l’aveugle au bord du chemin avec les yeux du Christ (Marc 10, 46-52) ! Qui sommes-nous pour faire mieux qu’eux à la suite du Christ pédagogue ? Laissons-nous séduire par le visage de Dieu qui vient à la rencontre de tout homme.

 

Organiser des assemblées en doyennés


C’est en équipe, que les doyennés et paroisses cherchent à mettre en œuvre l’orientation diocésaine. Plusieurs équipes de doyenné ont déjà fixé la date d’une première assemblée et organisé le programme de l’année. Ainsi pour Béthune-Bruay, le lundi 22 novembre, pour le Boulonnais, le samedi 20 novembre, etc. Le Pays de la Lys, Hénin-Carvin ont en perspectives des propositions pour chaque semaine du temps de l’avent, avec un accent sur “l’annonce de l’Evangile aux adultes”. Dans le doyenné de Béthune-Bruay, on a commencé par reprendre les 6 couplets du chants, deux par deux, tout comme l’avait fait le père Téobald à la fin de son intervention. Un désir unanimement exprimé est de mettre au centre de tout : la Parole de Dieu.

 

Le service diocésain de formation permanente a retenu Ivan Pagniez pour intervenir sur le même thème auprès des membres des EAP (laïcs et prêtres) le vendredi 25 mars à Arras, et le samedi 26 mars à Condette. Les rencontres en doyenné auront permis de préciser les points sur lesquels les animateurs souhaitent être éclairés; en effet, une préparation de cette journée est envisagée pour les 28 ou 29 janvier, elle doit encore être confirmée. Les quatre verbes “accueillir, rejoindre, proposer, accompagner” peuvent devenir un guide pour faire progresser la réflexion en assemblée de doyenné… Dans un premier temps, il semble en effet nécessaire de veiller à la diffusion du document, de l’esprit dans lequel il a été réalisé… Pour réussir le projet, il faudra sûrement beaucoup de cohésion pour vivre ensemble l’aventure. Il est donc important, pretres et laics, d s'accorder autour de notre évêque.

 

Un support complémentaire pour aller à la source du 10 octobre.


Beaucoup ont regretté de n’avoir pu participer qu’à deux forums, entre midi et quatorze, le 10 octobre.

 

Textes des forums. Plusieurs témoins ont bien voulu nous communiquer leur document. Ils sont peu à peu insérés dans le dossier “Faites des disciples” http://arras.catholique.fr/faites_disciples.


Les textes du père Christoph Téobald sont aussi disponibles dans le site diocésain, de même la vidéo (on peut l’importer dans son propre ordinateur et ensuite le transmettre à d’autres, à l’aide d’une clé USB.

Pour enregistrer sur disque dur http://fichiers.keeo.com/transfert/arras.zip . Il faut ensuite déziper le fichier téléchargé (durée de chargement : entre 45 et 120 minutes).
Pour la rediffusion, il faut aller à http://arras.catholique.fr/rediffussion_101010 .

 

Abbé Emile Hennart
 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 3890 visites