Ma cité a des talents

101010-Témoignage de André Berteloot, de Longuenesse

Qui sommes-nous ?

 

- Je suis André Berteloot, j’ai 62 ans, j’habite Longuenesse et je fais partie de l’Equipe de Vie Locale du Relais Ste Catherine. Le Relais Ste Catherine à Longuenesse a réalisé l’exposition ma cite a des talents avec des artistes locaux n’ayant pour la plupart jamais exposé.


Pierre Denis, sculpteur sur laiton, avait été sollicité en 1983, lors de la construction du Relais par l’équipe des chrétiens et l’Abbé Jean Marie Caudrelier, responsable du lieu, pour orner la porte de l’oratoire et l’autel. Il a accepté avec grand plaisir et depuis nous avons gardé des liens très amicaux. A 53 ans, il est gardien d’immeubles depuis 22 ans pour « Pas de Calais Habitat » et habite cette cité du Fort Maillebois depuis 40 ans. Par son travail, il rencontre ses locataires qu’il apprend à connaître et y découvre des passions cachées. Il sent une richesse humaine invisible pour celui qui passe, significative et abondante pour celui qui reste. Vivre avec les autres dans cette cité lui apporte de l’étonnement et du magnifique ; cela renforce sa foi. Il a demandé aux artistes s’ils étaient d’accord pour exposer dans notre lieu d’Eglise et tous ont répondu favorablement. Quand Pierre est venu nous rencontrer pour proposer son projet d’exposition, l’équipe (convaincue qu l’art n’est pas que le fait et le privilège de certains mais existe et respire partout) a été tout de suite enthousiaste d’organiser cette manifestation qui créerait du lien social.


- Je m’appelle Chantal Guyot et je suis aussi membre de l’Equipe d’Animation du Relais Ste Catherine. Je suis mariée, 3 enfants, 2 petits enfants et j’habite Longuenesse.
Le Relais Ste Catherine à Longuenesse a été implanté il y a 25 ans au milieu de quartiers nouveaux, comportant beaucoup d’immeubles. Sa vocation première est : l’accueil.
La demande de Pierre rentrait tout à fait dans le cadre du souhait de l’équipe d’animation du Relais : faire une manifestation pour se faire connaître des arrivants du nouveau quartier récemment implanté et re-connaître par tous. Nous voulions donner à voir que ce lieu était ouvert, en particulier aux « petits ».
En septembre 2009, une équipe a été constituée pour affiner le projet : les 6 membres de l’équipe et les artistes (qui se sont investis à fond dès le démarrage dans cette réalisation).

 

Que s’est-il passé ?


L’exposition s’est déroulée du 14 au 21 février 2009, en semaine 14 h à 18 h 30 et le week-end de10 h à 18 h avec des permanences accueil par tranche de 2 h (par 1 membre du Relais et 1 artiste)
Le vernissage a eu lieu le dimanche 14 février à 11 h avec la présence de représentants des municipalités de Longuenesse et St-Omer, la direction de Pas de Calais Habitat, le Curé Eric Merlier, les trésoriers et de nombreux paroissiens (environ 80 personnes).
Une cinquantaine d’œuvres étaient exposées sur des grilles drapées et mises en valeur par des spots.
Une table et quelques chaises installées au centre de la grande salle d’expo donnaient la possibilité de prendre un café, de discuter, de se poser
A la sortie de l’expo, un livre d’or où les visiteurs pouvaient écrire ce qu’ils voulaient.
L’effort a été mis sur une bonne communication (site internet de la Paroisse St Benoît en Morinie), articles de presse dans journaux locaux, nombreuses invitations).

 

Qui furent les exposants ?


Mme Raymonde Denis, la maman de Pierre, 92 ans, peintre et poète (elle écrit encore très régulièrement mais ne peins plus), Mme Annie Pinard, peintre (elle a davantage créé en sachant qu’elle exposerait), Mme Marie Ange Pinard, peintre et poète (accablée par des épreuves et ne sortant jamais de chez elle, on a eu le plaisir de la voir quasiment chaque jour), M. Jean Claude Cousin, peintre, (appréhendait beaucoup le regard des visiteurs sur ses œuvres), M. Christian Bourgeois, peintre, M. François Duval, peintre (personne handicapée) et Pierre Denis, sculpteur sur laiton.

 

Grâce à la collaboration de qui ?


La mise en place de l’expo a pu être réalisée grâce à la collaboration de : Pas-de-Calais Habitat (ou Pierre est concierge) qui a pris en charge les affiches, les invitations au vernissage, les photocopies, la mairie de Longuenesse (prêt de grilles), l’Association des Amis de la Cathédrale (prêt des tissus pour draper les grilles et des spots pour les éclairer), les médias (Voix du Nord, Indépendant, radio locale), les bénévoles pour servir le pot du vernissage, tenir les permanences.

Quels sont les fruits de cette exposition ?
Une considération de la personne humaine, même marquée par des difficultés et une reconnaissance de leurs valeurs : les dons sont en chacun de nous.
Cela a permis aux artistes de se connaître entre eux, de connaître l’équipe d’animation de clocher, ainsi que le lieu (ils étaient à l’aise).
Il y a eu de nombreux échanges interpersonnels : nous avons eu des confidences lors des permanences, il y avait une confiance réciproque.
Nous avons vécu une amitié, une proximité, des liens se sont créés.
La cité si souvent décriée a permis d’être vue autrement : des personnes savaient créer de belles choses au lieu de détruire.
Certains artistes se sont mis à peindre davantage, ont pris confiance en eux en voyant la réaction des visiteurs.
Pas-de-Calais Habitat a découvert que cela valorise les cités et désire refaire cette aventure : Pierre est invité à rencontrer d’autres gardiens d’immeubles dans d’autres villes pour raconter ce qui a été vécu ici.
De plus, le film réalisé lors de l’expo sera diffusé, lors de la cérémonie des vœux 2011, auprès de plusieurs maires du Pas de Calais.

 

Quel a été notre rôle ?


Dans cette aventure vécue en février dernier, nous, membres de l’Equipe d’Animation du Relais Ste Catherine, avons voulu être passerelles entre ce que nous vivons et ceux qui sont loin de nous.
Nous sommes convaincus que l’Eglise doit aller vers… nous ne devons plus attendre, nous devons être attentifs ; l’humanisme de l’Eglise doit donner envie. Nous avons eu le sentiment d’avoir rejoint et accueilli une proposition et de l’accompagner jusqu’à sa réalisation, à la manière du Christ.


Qu’ont dit les visiteurs ?


Au cours de l’exposition, chaque visiteur a pu admirer avec étonnement et respect les peintures, sculptures et poèmes. Dieu se dit à travers l’autre.
Voici quelques phrases notées sur le livre d’or :
Très belle exposition et magnifique initiative
Notre quartier a du talent et vous l’avez bien montré, félicitations aux organisateurs ! C’est magnifique de nous rassembler tous ! (écrit par un conseiller municipal de Longuenesse)
Les habitants font naître le soleil… les habitants viennent cueillir le soleil, les couleurs, les mots en fleurs des artistes… le soleil a choisi sa demeure… dans notre quartier.
Cette exposition a rendu à ce lieu de Vie encore plus de lumière.
Quelle idée géniale d’avoir organisé cette exposition ! quelle joie d’avoir rencontré les artistes !
Des talents divers mais réunis dans un seul lieu pour le plaisir des yeux et plus… Cela fait chaud au cœur !
Le Relais n’est pas seulement un lieu de culte mais un lieu qui sait reconnaître le sacré dans l’œuvre humaine, l’œuvre créée par Dieu lui-même.
L’art révèle les talents, rapproche les hommes, apporte la paix. Quel courage, ténacité, persévérance que ce lieu qui accueille la cité et ses talents ! continuez d’apporter ce bonheur-là.
Il n’y a pas de science à faire comme tout le monde et de fait, les genres variés, les éclats de couleur, les palettes étalées prouvent au-delà de la recherche, des sentiments, des états d’âmes, une respiration profonde de force de vie. Autant de vérité dans les sculptures et les poèmes, comme une invitation à méditer le quotidien dans le contexte du Carême en attendant la ré-surrection de tous.
 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 3048 visites