Noël, Jésus vient au milieu de nous

Quelques animations de paroisses pour fêter la venue de Jésus

Béthune Béthune   “Il est venu chez les siens et les siens ne l’ont pas reconnu”. Saint Jean reprend à sa manière, une méditation sur l’histoire de l’enfant Jésus, devenu homme, reconnu par certains, ignoré et rejeté par d’autres. A ceux qui l’ont reçu il offre d’entrer dans sa famille, de devenir enfants de Dieu. Le prologue de l’Evangile de Jean n’est pas une belle histoire, il témoigne de l’effort des premiers chrétiens pour comprendre Dieu au milieu de nous : “Emmanuel”, écrivait Matthieu.

 

Le temps des fêtes de Noël a été l’occasion de rappeler notre attachement à Jésus, celui de la crèche et celui du crucifiement, celui de l’incarnation et celui de l’exaltation. La proposition de la veillée de Noël en lien avec Diaconia 2013 fut l’occasion de rappeler que le Christ s’est fait serviteur, qu’il n’habitait pas des palais de roi. Le seul roi qui ait entendu la nouvelle de sa naissance n’avait qu’un souhait, celui de le voir disparaître ! Et ce sont des petites gens, puis des étrangers qui, les premiers, purent s’approcher de lui. Fêter Noël, n’est-ce pas l’occasion de célébrer la proximité, la communion de Dieu avec nous ?

 

Drocourt enfants de Sokolo Drocourt enfants de Sokolo    A Drocourt, les chrétiens de la paroisse étaient invités à représenter les associations auxquelles ils participent de manière à tracer comme un chemin vers la crèche. C’est l’occasion de regarder le village, le service qu’ensemble on peut y rendre, la solidarité active : le club Drocourt au pied de Cray Valley Drocourt au pied de Cray Valley  “la joie de vivre”, l’association des parents d’élèves, le Secours populaire, l’association Drocourt Pologne, le club des chiffres et des lettres, les enfants de Sokolo, etc. Il y a quelque chose de l’amour de Dieu dans l’amour manifesté les uns envers les autres… “Ubi caritas et amor, Deus ibi est”.

 

 A Béthune, en différents espaces étaient représentées les activités Béthune Choeur Ste Famille Béthune Choeur Ste Famille  des associations, mouvements et service, autour de la manière de préparer la paix.  Deux religieuses accueillent une maman et ses des enfants : ils habitent notre tour HLM.  Les membres de Saint Vincent de Paul offrent de Béthune. Voisine de palier Béthune. Voisine de palier  planter un clou et d’offrir une obole, sinon à Jésus du moins à celles et ceux que la précarité tenaille. Des maisons d’Evangile offrent d’aller à la découverte d’un Evangile. Un jeune couple originaire de Paris est devenu participant d’une maison. Le CCFD se signale par un témoin “homme-sandwich”.  

 

Lumière de Noël scouts Calais Lumière de Noël scouts Calais   Les scouts, à Calais église saint Pierre, ont accueilli et célébré la lumière qui vient de Bethléem, via l’Autriche et Paris. La transmission de la flamme depuis Bethléem a pour but d’éduquer les enfants et les jeunes à la paix, en leur montrant que celle-ci commence par un geste tout simple envers l’autre. En veillant sur la flamme ils découvrent aussi que la maintenir allumée demande une vigilance de chaque instant. Autant de petites flammes, autant de terrain conquis sur l’indifférence, la rancune ou la haine. Au cours de la célébration une prière œcuménique fut prononcée : Que le Seigneur nous donne Naissance, Confiance, présence, rayonnement..

 

Saint Martin d'Arques Veillée de Noël et Daconia 2013 en Morinie  
Saint Martin d'Arques
Saint Martin d'Arques
En plusieurs paroisses,
la veillée avant la messe a repris les propositions de Diaconia 2013. Ce fut un temps où l’on pouvait célébrer devant la crèche et avec Jésus qui vient, le service que les uns et les autres se rendent. La méditation de l’Evangile faisait que ce n’était pas  seulement le récit d’une histoire fort ancienne, mais que, au présent encore se répète la tragique déchirure dans le monde, où beaucoup subissent ce qu’on appelle la crise. Saint Martin d'Arques Veillée de Noël et Daconia 2013 en Morinie  
Saint Martin d'Arques
Saint Martin d'Arques
On y proclame “Jésus sauve”. Chacun pouvait alors apporter les fragilités et les merveilles de notre environnement proche ou lointain. Les véritables cadeaux étaient ceux de la vie quotidienne quand l’homme s’ouvre à la vie du frère, qu’il soit migrant, démuni ou malade. “Aujourd’hui dans notre monde un sauveur est né…” En Morinie des sketchs  montraient des situations bloquées (nuages) puis une ouverture(coeurs) et enfin une reconnaissance(étoiles).

 

Mgr Jaeger au centre pénitentier

Mgr JaegeLonguenesse - Mgr JaegeLonguenesse -   "Alternant, chaque année, l'office de Noël entre Béthune, Bapaume et Longuenesse, je pense que la présence d'un évêque, ce jour-là, dans un centre de détention, c'est significatif de la fête de la Nativité. Nous croyons que le Christ s'est fait petit, humble, pauvre et qu'il manifeste ainsi qu'il vient à la rencontre de tous ceux qui sont dans une détresse particulière comme c'est le cas des détenus.
Noël est aussi un message d'Espérance pour eux : regarder son avenir, sans oublier le passé bien sûr, en assumer les conséquences -et c'est pour cela qu'ils sont ici- mais regarder le futur pour justement rebâtir cet avenir.
C'est aussi, pour certains d'entre eux, l'occasion de faire un pas supplémentaire dans la Foi chrétienne. L'un d'entre eux, en ce Noël, ne va-t-il pas faire sa première communion ? "


 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 3475 visites