Au revoir Monsieur l'abbé Bienaimé

Messe d'action de grâce du départ du curé des Paroisses Ste Marie en Alloeu et St Joseph en Béthunois

Merci pour ces belles années

Depuis 1997 je fais partie de l’Équipe Pastorale de secteur avec Bernard Beaucamp et l’abbé Garégneaux, prêtre modérateur renforcée par Bernard Payelleville en 2000. Je reçois alors une lettre de mission de l’évêque pour la Pastorale sur le secteur de Laventie : aider les laïcs bénévoles à vivre leurs responsabilités de baptisés, les accompagner, les former… Nous travaillions en bonne collaboration avec cinq prêtres : l’abbé Fouquet, l’abbé Dégallaix, l’abbé Dupuis, l’abbé Dessein et l’abbé Boute. Entre temps, l’abbé Bienaimé nous a rejoints tandis que les autres malheureusement nous quittent progressivement. Resté seul prêtre, jusqu’à l’arrivée précieuse de l’abbé Georges Leroy depuis quelques années, l’abbé Bienaimé a souvent fait figure de père spirituel : attentif à chacun, il a su faire grandir des baptisés, et il en était heureux. Il a su nous faire confiance, et j’ai apprécié sa présence discrète et son soutien aux formations baptêmes, funérailles, les réunions de relecture de la mission, sa soif d’apprendre en informatique, sa ténacité pour le journal Regard. Cette relation prêtre – laïcs fut un peu à l’image d’un couple : respect mutuel, mise en valeur, reconnaissance des qualités, des capacités, des limites de chacun, ce qui veut dire beaucoup d’amour, d’harmonie et de cohérence. Ces seize années de coopération, nous les avons construites et nous avons grandi ensemble. Que le Seigneur puisse continuer de souffler, d’appeler, soutenir les baptisés dans leur mission en harmonie avec le nouveau prêtre et nous souhaitons à l’abbé Bienaimé une bonne « retraite ».

Bernadette Lieven, animatrice laïque en Pastorale au doyenné Béthune-Bruay

 

Bravo et merci monsieur l'abbé

Au revoir                                                                                                      07PAGE04 07PAGE04                                 

Une église comble pour la messe d’action de grâce de l’abbé Bienaimé samedi 2 septembre. Voici le mot d’accueil : 

 

« Bienvenue à tous en cette église de Laventie. Invités au nom du Christ vous êtes venus nombreux de nos deux paroisses St Joseph en Béthunois et Ste Marie en Alloeu, représentées ici par Brigitte Delangle et moi-même, Christiane Thorez, animatrices de leurs EAP respectives. Vous témoignez ainsi votre reconnaissance et votre amitié à notre prêtre, l'Abbé Henri Bienaimé, pour ces seize années passées au service de nos paroisses. Merci à l’abbé Georges Leroy, l’abbé Pierre Thibault, à l’abbé Elie Gallois, doyen du doyenné de Béthune et à chacun, chacune d'entre vous pour votre présence. 

08PAGE04 08PAGE04  

 

Monsieur l'Abbé a souhaité faire de cette messe une grande prière d'action de grâce. Manière de dire un grand MERCI à Dieu pour toutes ces actions réalisées ensemble, pour tous ces chemins croisés et pour la présence de Dieu au cœur de toutes ces années au milieu de nous. Les lectures d’aujourd’hui nous 09PAGE04 09PAGE04  invitent à réfléchir à notre propre engagement de foi, à nous poser des questions : sommes-nous embrasés d’amour pour Dieu comme Jérémie ? Sommes-nous prêts à vivre tout entier pour Dieu comme le propose Paul ? Ou écoutons-nous le Christ qui nous renvoie à la réalité en rappelant que, pour marcher à sa suite, il faut s’alléger de nos propres intérêts et se libérer de nos entraves pour avoir le pas alerte de celui qui a choisi de le suivre ? »

 

 

 

Pot de l’amitié

01bisPAGE01 01bisPAGE01  « Si nous sommes rassemblés ce soir, c’est pour dire et redire notre profonde reconnaissance et aussi notre réelle amitié à   l’abbé Bienaimé. Au nom de toute la communauté paroissiale, nous tenons à remercier la municipalité de Laventie qui nous a mis cette salle à disposition ainsi que pour le verre de l'amitié servi en votre honneur. Merci M. Boonaert pour ce geste que nous apprécions pleinement. Merci aussi à vous, Madame et Messieurs les maires des communes environnantes et à tous les élus pour votre présence à nos côtés ce soir pour honorer notre curé. Merci aux Animateurs en Pastorale du doyenné. Pour nous, paroissiens de Ste Marie et St Joseph nous retenons une date importante celle du 9 septembre 2001, celle de votre arrivée. En arrivant dans le secteur de l’Alloeu, vous avez accepté, la lourde charge de rassembler et faire travailler ensemble sept clochers ! En 2003, les sept clochers sont devenus nos deux paroisses. Paroisses que vous avez parcourues inlassablement à la rencontre de leurs habitants (huit villages si différents...). Grâce à votre persévérance, de nouveaux mouvements d’Eglise sont nés, d’autres se sont développés…La célébration que nous venons de vivre ensemble nous a permis de constater combien de personnes (si nombreuses) sont à l'œuvre et de la vie que vous avez animée dans nos paroisses...ainsi que l’immensité de la tâche à poursuivre… »

 

"Nous vous adressons un chaleureux merci pour l’intérêt que vous portez à tous vos paroissiensles jeunes et les moins jeunes…

Cela commence par votre préoccupation récurrente pour entretenir un lien avec les jeunes parents après le baptême pour leur bébé, et votre volonté affirmée de visiter ces familles ensuite, proposer des bénédictions et des rencontres après baptêmes. Il s'agissait pour vous de donner envie à cette jeune génération de continuer la route à la découverte du Christ. Vous souffrez tant de voir tous ces baptisés et leurs parents ne pas poursuivre leur dé10PAGE04 10PAGE04  marche après la cérémonie quel qu'elle soit : après le baptême, la profession de foi, la communion ou encore après le mariage à l'église. Vous vous intéressez aussi aux personnes âgées et célébrez la messe là où l’on vous en fait la demande.  Vous nous avez montré vos talents au foot avec les jeunes lors des retraites…ou les rencontres organisées par les catéchistes avec les enfants. Le journal «Regard » reste votre grand souci, et vous êtes chagriné de constater la diminution des abonnements…Et puis, Monsieur l'Abbé... il faut vous suivre ! Et ce n'est pas seulement lorsque nous vous accompagnions en réunion au doyenné ou au diocèse où, (et je crois n'avoir pas été la seule) vue votre vaillance (et vos longues jambes bien alertes !), il n'était pas facile d'arriver à vous suivre, la mallette sous le bras ! Quel dynamisme aussi (eh ! ça ne transparaît pas toujours comme ça ! Mais tels les scouts "Toujours prêt !" (Je ne sais pas si vous avez été scouts) car toujours prêt à mettre en œuvre un nouveau projet. Qu'il soit lancé par l'évêché ou une autre instance. D'ailleurs (j'ose le dire !) Il ne fallait pas se trouver sur votre chemin lorsque que vous rentriez d'une réunion à Arras ou ailleurs... si on ne voulait pas se voir investi de la mise en œuvre d'une nouvelle idée, un nouveau projet proposé et qui apportait d'emblée votre adhésion. Bon, ceci dit, s’il ne rencontrait personne, internet, était là pour nous transmettre le projet à mettre en œuvre ! Et puis, il y avait nos rencontres EAP (une fois par mois). Jamais nous ne nous sommes ennuyés lors de nos rencontres EAP. Chacun de ses membres peuvent en témoigner. Auprès de vous, il y avait tant à faire...tant d'actions à mettre en œuvre : Dimanche Parole en Fête, Dimanche autrement, animations diverses avec les familles et les enfants des écoles (avec le groupe "Vivre debout, par exemple, ou encore le conte ...) La mise en œuvre des Maisons d'Évangiles.... J'en passe et des meilleures ! L'évangélisation était au cœur de vos préoccupations. Il s'agissait toujours de transmettre votre amour et votre confiance en Dieu le Père et de témoigner de sa miséricorde absolue po11PAGE13 11PAGE13  ur chacun de nous. Monsieur l'Abbé, vous avez marqué notre territoire et, je vais la faire facile, vous portez bien votre nom « Bienaimé ». Ce soir, la présence de toutes ces personnes autour de vous en témoigne. D'un seul cœur, nous vous disons un énorme MERCI et je crois que le moment est venu de vous applaudir chaleureusement...."

 

 

Remise du cadeau de la part de tous les paroissiens : 12PAGE13 12PAGE13  

Un vélo en chocolat pour symboliser le vélo à assistance électrique que s’achètera l’abbé Bienaimé après son retour de Corse. Régine Bourlard, trésorière de la Paroisse lui remit les chèques.

 

 

 

 

Boîte mystère

 

Mr l'abbé, cette boite représente un peu les symboles de votre vie : 

Sur la 1ère face, une église : vous avez donné votre vie à Dieu le 29 juin 1969, et voilà, vous avez déjà consacré quarante-huit années aux hommes, aux paroissiens et à 13PAGE13 13PAGE13  l'Eglise.

Sur la 2ème face, la montagne de Montriond en Haute Savoie, c'est là que vous rechargez vos batteries. Vous avez grimpé souvent les sommets avec vos amis prêtres et voilà, vous rêvez encore d'y monter à 75 ans.

Sur la 3ème face, un marcheur ou un jardinier qui regarde les fleurs et les admire. Voilà pourquoi, vous arrivez souvent juste à l'heure pour la messe de Neuve-Chapelle, de Fauquissart ou d'ailleurs...

Enfin sur la dernière face, une montgolfière, vous avez voyagé en auto, en bateau et en avion prochainement vous irez vers la Corse. Voilà, il vous reste peut être à tenter la montgolfière.

À côté un cycliste, il me semble reconnaître votre silhouette dans les rues de Laventie. Dans cette boîte, les billets des retardataires, comme les ouvriers de l'Évangile, vous permettront de choisir un nouveau vélo avec un moteur à assistance électrique. Le village de Crépy est vallonné, le moteur vous fera monter les côtes comme un jeune homme. Voilà, voilà… une expression que vous utilisiez souvent, et j'ai fini.

Ah, j'oubliais, la boite et le papier d'emballage sont de la récupération, comme vous nous avez appris à le faire pour les photocopies, souci de limiter les frais de la paroisse mais aussi de protéger la terre.

Merci M. l'abbé et bonne retraite entouré de votre famille, bon jubilé dans deux ans. Voilà, l'histoire de la boite est terminée.

Bernard Beaucamp

 

Arrivés synchro 

 

Les responsables de secteur, les membres des Équipes d’Animations des paroisses passées et actuelles, la directrice de Jeanne D’arc, la trésorière et l’abbé Bienaimé 

Monsieur l’abbé, nous sommes arrivés à Laventie en même temps, en même temps, nous y avons fait notre « 16PAGE15 16PAGE15  trou ». En tant que chef d’établissement d’école privée catholique notre collaboration fut intense. Quelques souvenirs me viennent à l’esprit, les réunions, parfois tardives. Heureusement le fait de fermer les yeux vous permettait de vous ressourcer. Certaines marches, où vous faisiez un pas pendant que j’en faisais deux.

Vous avez toujours été présents, dans les événements joyeux de l’école, bénédictions des cartables, messes de rentrée, célébrations de Noël, Pâques, celles du centre qui regroupaient quatre cent cinquante euros, les événements beaucoup plus tristes, comme des décès de bébés. Là vous m’avez été d’un grand secours pour aider ces familles dévastées. Bref quelques soit de la journée ou de la soirée vous étiez dispo à une exception près celle de la sieste. Mais vous m’avez accompagnée dans des projets plus grandioses. Et le dernier en date fut Jade.

Patricia Vanecloo, directrice de l’École Ste Jeanne d’Arc

 

Lire l'homélie de Monsieur l'abbé en pièce jointe ci-dessous

 

Pour vous abonner : articles tirés du journal 574
Extrait du journal Paroissial Regard en Marche d'octobre 2017

 

Article publié par Communication-Formation Doyenné Béthune-Bruay • Publié • 694 visites

Fermer