Une retraite provinciale pour les prêtres

Dans l’élan du concile provincial, les prêtres des diocèses de Lille, Arras et Cambrai ont vécu une semaine de retraite spirituelle du 22 au 28 janvier au Foyer de Charité de Courset (62). Une belle communion pour vivre la mission.

 

Nous étions une trentaine de prêtres, de diocèse différents (Lille, Arras et Cambrai), d’âges différents (de 3 à 60 ans d’ordination), de mission différentes (aumôniers, curés, doyens, prêtres ainés,…) mais tous rassemblés et unis autour du Christ pour ce temps de retraite.

La retraite était prêchée par  Mgr Jean-Claude Boulanger (originaire du diocèse d’Arras), évêque de Bayeux-Lisieux sur le thème : « Le ministère sacerdotal à la lumière de la petite Thérèse et de Charles de Foucauld. »

Nous avons vécu cette retraite au foyer de charité de Courset qui a une double mission : l’accueil de retraites spirituelles et une école et collège. Les prêtres ont donc reçu le premier jour un parrain, élève de 6ème , qui s’est engagé à prier pour lui durant la retraite. Chaque jour, les élèves rejoignaient les prêtres pour la prière du chapelet, il était beau de voir les élèves prier et intercéder pour les prêtres. Il n’était pas rare aussi de voir des élèves venir se joindre aux prêtres pour l’office des vêpres. Cette prière des enfants et des membres du foyer a porté les prêtres durant la semaine.

Dans sa prédication, Mgr Boulanger, « pasteur de terrain, » n’a pas eu peur d’évoquer les difficultés et les épreuves que nous pouvons rencontrer dans chacun de nos ministères en nous exhortant à la confiance et à l’abandon dans l’Amour du Seigneur, et a une conversion afin de passer de « faire des œuvres pour le Seigneur » à « être nous-même l’œuvre du Seigneur dans Son projet pour Son Eglise. »

Le dernier soir, les prêtres et les membres du foyer se sont rassemblés pour un temps de partage et d’action de grâces. Dans une ambiance fraternelle, joyeuse et humble, de nombreux premiers fruits de retraites ont été partagés d’autres sont encore à recevoir… Les sourires et les visages détendus des prêtres ce soir-là, témoignaient d’eux même des grâces reçues durant cette belle semaine de retraite.

 

Père François Triquet

 

A noter : Le foyer de charité de Courset propose tout au long de l’année des retraites spirituelles ouvertes à tous. 

 

Article publié par Association diocésaine d'Arras • Publié • 771 visites