Communiqué de l’évêque d’Arras à la suite de l’attaque terroriste au Lycée Gambetta

Communiqué de l’évêque d’Arras à la suite de l’attaque terroriste au Lycée Gambetta

 

 

Arras, le 13 octobre 2023

 

C’est dans la sidération que nous venons d’apprendre le drame qui a eu lieu ce matin au lycée Gambetta, à Arras.

Je veux d’abord exprimer ma profonde compassion à la famille de l’enseignant assassiné, aux autres blessés graves et à leurs proches, ainsi qu’à l’ensemble de la communauté éducative, aux élèves du lycée Gambetta et leurs familles. 

Je condamne avec la plus grande fermeté cette attaque terroriste. Avec toute l’Église, je redis que la violence ne peut jamais se réclamer de Dieu, et réaffirme notre confiance dans la justice et les forces de l’ordre de notre pays. 

J’assure tous les enseignants et les acteurs du monde éducatif de ma profonde reconnaissance : la mission qu’ils accomplissent est décisive pour la croissance humaine et l’avenir de notre société. Ils travaillent en première ligne pour que progressent la justice et la paix. Je leur témoigne de mon soutien, et de celui de l’ensemble des catholiques du Pas-de-Calais.

J’invite les chrétiens à porter dans la prière les victimes et notre monde si abîmé, et à s’engager avec toutes les autres personnes de bonne volonté pour la justice et la paix.

 

+ Olivier Leborgne, évêque d’Arras

 

 

Contact presse :  07 505 999 60 – communication@arras.catholique.fr

 

 

 

 

----------------------------------------------------------------

 

 

INVITATION

 

Prier ensemble pour la paix, ce lundi 16 octobre de 19h à 20h, en la cathédrale d’Arras, en présence de notre évêque, Mgr Olivier Leborgne.

Abbé Pierre-Marie Leroy, curé d’Arras et recteur de la cathédrale.

 

 

Prier ensemble pour la paix Prier ensemble pour la paix  

 

 

 

----------------------------------------------------------------

 

 

Arras, le 13 octobre 2023

 

À l’attention des fidèles du diocèse d’Arras

 

 

Chers amis, chers frères et soeurs,

 

Comme vous, je suis dans la sidération des événements qui ont eu lieu ce vendredi matin au lycée Gambetta d’Arras.

 

Au cours des messes de ce dimanche, nous prierons pour l’enseignant assassiné et sa famille, pour les autres victimes et leurs proches, pour la communauté éducative du lycée Gambetta, ainsi que pour l’ensemble des élèves et leurs familles. Nous prierons pour tous les enseignants et pour ce monde si abimé. Nous prierons aussi pour tous ceux qui cèdent à la violence.

 

Après ce qui s’est passé cette semaine en Terre Sainte, ces événements nous secouent. Je crois qu’ils nous convoquent.

 

Nous sommes d’abord convoqués à la prière. Elle est un service que nous rendons au monde. Mais n’oublions jamais : prier, pour un chrétien, c’est accepter de prendre un risque. La prière est transformante, elle nous humanise. Prier pour la paix c’est résolument demander à l’Esprit Saint de faire de nous des artisans de paix, là où nous sommes, dans toutes les circonstances de notre vie.

 

Nous sommes également convoqués, avec tous les hommes et les femmes de bonne volonté, à nous engager pour la paix. Prisonniers de la peur, terrifiés par la violence, certains peuvent être tentés par la haine. Cela n’est jamais une réponse. Répondre à la haine par la haine et à la violence par la violence, c’est multiplier la haine et la violence. Recherchons la justice et la vérité, conditions indispensables à la paix, engageons-nous nous-mêmes en ce sens. Mais ne nous laissons pas piéger par l’esprit de vengeance.

 

Je voudrais dire ici ma profonde reconnaissance et mon soutien à tous les enseignants. Il nous faut promouvoir résolument la mission éducative. Elle est décisive pour la croissance des enfants et des jeunes et pour l’avenir de notre société. Elle est en première ligne du combat pour la justice et la paix. Je demande au Seigneur que des jeunes de nos communautés osent s’engager dans de telles missions. 

 

Enfin, parce que « Christ est notre paix », lui qui « a détruit le mur de la haine » (Ep 2,14), ces événements nous appellent de manière renouvelée sur les chemins de l’annonce de l’Évangile. La désespérance et le repli sur soi semblent progresser dans notre société, et la paix peut paraître un objectif inatteignable. Disciples du Christ, nous sommes envoyés pour vivre et annoncer l’Évangile de la paix (Ep 6,15). Il s’agit de nous laisser bousculer, pour rendre au monde le service que Dieu nous demande de lui rendre.

 

En profonde communion avec vous tous dans le Christ, notre Espérance, je vous dis ma prière et compte sur la vôtre.

 

 

+ Olivier Leborgne,

Évêque d’Arras.

 

 

 

----------------------------------------------------------------

 

 

Le 14 octobre 2023

 

A l’attention des enseignants du Pas-de-Calais et du diocèse d’Arras

 

Chers enseignants,

 

Nous sommes tous abasourdis par le drame qui a eu lieu vendredi dernier au lycée Gambetta à Arras, l’assassinat de M. Dominique Bernard, professeur, et l’agression d’un autre professeur et d’un agent. Nous pensons tout spécialement à eux, à leurs familles, à leurs proches, et à toute la communauté éducative du lycée Gambetta (professeurs, personnels, élèves et familles).

 

Mais comment ne pas penser aussi à vous tous, enseignants de notre département et de notre pays ? Je rencontre régulièrement des enseignants qui me disent la passion de leur mission, mais aussi une inquiétude croissante devant des évolutions familiales, sociétales et éducatives qui alourdissent et complexifient considérablement leur engagement éducatif. Avec cet attentat perpétré dans une enceinte scolaire, c’est votre mission qui est atteinte en plein cœur, encore plus profondément.

 

Je tenais à vous dire ma profonde admiration et mon soutien, et vous exprimer toute ma gratitude.

 

Vous exercez une profession enthousiasmante et difficile, trop souvent méconnue et malmenée, pourtant capitale pour l’avenir de notre société. Enseigner, éduquer. Servir la croissance et la liberté humaine par l’éveil de l’intelligence, la transmission des savoirs, l’acquisition d’expérience, la recherche partagée, l’apprentissage de la vie sociale. Aider des jeunes à déployer les richesses qui les habitent, à grandir, à trouver un chemin dans la vie professionnelle et dans la société. En participant au développement des capacités, des savoirs et de l’humanité de chacun, vous participez à l’éducation à la citoyenneté et vous servez le sens de la justice, conditions indispensables à la paix.

 

Notre monde est tellement abimé. Vous y œuvrez comme des sentinelles d’avenir, d’humanité et de paix.  

 

Permettez au croyant que je suis de vous dire également ma prière. Cela est bien plus qu’une formule. La prière chrétienne oblige. Elle engage celui qui la fait vis-à-vis de ceux pour lesquels il prie ou pour la cause qu’elle porte.

 

Merci à vous d’être là et de persévérer avec courage et compétence dans cette tâche d’éducation des enfants et des jeunes.

 

 

+ Olivier Leborgne

Evêque d’Arras

Article publié par Service Communication • Publié • 3845 visites