Visite à Saint-Leger de Gosnay

Par la commission d'Art sacré

Compte-rendu de la visite de l'église Saint-léger de Gosnay

Rencontre du samedi 5 juin 2010


Personnes présentes

Neuf représentants de l'association Le Joyel et de la Commission diocésaine d'Art sacré d'Arras, donc M. l'abbé Hamin accueillis par M. René Ducourant accompagné d'un bénévole et du président de l'Association Culturelle et Patrimoniale de Gosnay M. Alain Gamot.

 

Déroulement de la rencontre

L'après-midi s'est déroulé en trois temps : la visite de l'église Saint-Léger, un verre de l'amitié au logis de M. René Ducourant, puis la visite de ses ateliers.

 

Le premier temps a duré environ deux heures durant lesquelles M. Ducourant ainsi que M. Gamot ont passé en revue l'histoire du projet ainsi que l'explication approfondie des différentes composantes de l'Unité d'Art Sacré. Ainsi les vitraux, peintures et l'architecture du lieu ont-ils été passés au peigne fin sur le ton de la narration. La visite proposée par M. Ducourant était très agréable à suivre. En effet, on le sentait très inspiré par son travail et les possibilités offertes par le lieu. Il a plongé ses visiteurs dans l'environnement de l'église tout en recherchant des avis et opinions pour en améliorer l'aménagement, notamment pour l'ajout ou non de lumières afin de mieux éclairer les peintures présentées sur les murs. Un véritable échange entre les différentes personnes présentes a pu avoir lieu.

 

M. Ducourant a présenté les différentes œuvres dont il a jalonné la nef et le chœur. Dans la première, on peut trouver deux ensembles de quatre vitraux qui se font face. D'un côté le Magnificat, aux teintes bleues pour rappeler la Vierge, de l'autre le Cantique des Cantiques, aux tons rouge et or. Ces deux ensembles, doux et poétiques, surplombent de nombreuses peintures dont l'esthétique donne une sensation de joie. Ils représentent des extraits des Saintes Écritures. On retiendra notamment deux œuvres traitant des disciples d'Emmaüs.

Le chœur quant à lui est composé de deux vitraux au style légèrement différent de ceux de la nef. S'ils se composent des mêmes tonalités, ils ont pour thème et pour iconographie l'histoire locale, notamment celle des deux chartreuses de Gosnay. Trois tableaux majeurs y sont également remarquables : un Abraham, un Saint Paul et enfin, une Crucifixion/Résurrection. Ce dernier tableau tranche avec le sujet habituellement douloureux de la mort du Christ en invitant le fidèle à se réjouir du miracle de Pâques. Ces œuvres ont été décrites et expliquées par l'artiste avec un engouement remarquable. Elles sont accompagnées de peintures plus petites, dont une très belle représentation de la Cène et une de la Nativité, qui confèrent au chœur un charme certain.


M et Mme Ducourant ont ensuite invité les membres de la Commission d’art sacré chez eux. Autour, d’un rafraîchissement et une part de gâteau les conversations ont continué sur les projets en cours ; les nouvelles statues pour l’église St Léger, la prochaine exposition sur le Trésor de la cathédrale à laquelle M. Ducourant participe etc.

Pour finir l’après-midi, M.Ducourant nous a montré son atelier et sa galerie de peinture mêlant œuvres profanes et œuvres sacrés.

La Commission d’art sacré remercie M et Mme Ducourant ainsi que M. Gamot pour la chaleur de leur accueil.


 

Article publié par Ouvertes Eglises • Publié • 4622 visites