DIMANCHE DE LA SANTE

C'est en l'église de Richebourg que fut célébré le dimanche de la santé. Une célébration présidée par l'Abbé Henri Bienaimé et animée par le SEM, Service Evangélique aux Malades.

 

  La célébration du dimanche de la santé,  permet à l’assemblée des chrétiens, d’être sensibilisée aux problèmes de la santé et de prier en lien avec la journée mondiale des malades, décidée par Jean Paul II en 1992.

Mais c’est tous les jours que des hommes et femmes consacrent de leur temps pour que vive le Service Evangélique aux Malades.

Au cours de célébration, nous avons pu entendre le témoignage  de  Geneviève.

 

 « Qui sommes-nous ? »

 

"Le SEM – Service Evangélique aux Malades – est composée de chrétiens bénévoles qui ont à cœur d’apporter une attention particulière aux personnes qui souffrent, par une présence, une écoute, un  regard, une prière.

 

Mon témoignage est celui de celles et ceux, de notre paroisse saint Joseph en Béthunois,   qui, par leur action, apportent beaucoup, mais aussi reçoivent beaucoup.

 

Personnellement, je me suis investie dans le SEM depuis plusieurs années, désireuse d’apporter un peu de réconfort à ces personnes en souffrance qui m’entouraient.

 

C’est au sein de l’EHPAD de Violaines que se passe l’essentiel de mes rencontres, de nos rencontres. C’est aussi des visites au domicile de personnes malades ou grabataires qui ne peuvent plus se déplacer, coupées de tout lien avec l’extérieur.

 

Rentrer en contact avec certaines de ces personnes n’est pas toujours facile. Aussi nous comptons beaucoup sur le « bouche à oreilles » pour visiter ces personnes et leur apporter un peu de réconfort.

 

L’EHPAD de Violaines compte 20 résidents. Tous attendent notre visite et apprécient ces quelques instants privilégiés, qu’ils trouvent toujours trop courts et même trop rares. Certains souhaitent communier, d’autres préfèrent simplement notre compagnie. Mais toujours, en concertation avec la directrice de l’établissement, nous respectons les consignes de tout ordre et convictions de chacun.

 

Il faut souligner, que pour ces personnes coupées de leur lieu de vie, nos visites sont parfois les seules qu’elles reçoivent.

Nous aimerions leur accorder plus de temps, mais nous sommes peu nombreuses, « trop peu », devrais-je dire. Deux ou trois personnes supplémentaires seraient les biens venues. L’expérience que nous vivons avec ces malades est à la fois enrichissante, émouvante, touchante. Leur regard ému, la poignée de mains pressante, le merci reconnaissant plusieurs fois prononcé, nous confortent dans notre mission d’Eglise ; dans cette foi et Paroles d’Evangile que nous transmettons, par un geste, une parole.

C’est aussi cela être « serviteur » et « missionnaire ».

 

Laissez parler votre cœur.

Un peu de temps, pour un peu de bonheur. Nous pouvons tous le faire.

Rejoignez-les ! Rejoignez-nous !

 

Lucien Hochedez - EAP saint Joseph en Béthunois.

Article publié par Paroisse saint Joseph en Béthunois • Publié • 1415 visites