La CDAS à Oosterhout

Sur les pas de Dom Bellot

 

5h30 : Monastère de l'abbaye saint-Paul de Wisques.

 

La CDAS devant la porte du monast̬re Porte chemin neuf ʩ CDAS
La CDAS devant la porte du monastère
La CDAS devant la porte du monastère© CDAS
Le père Vianney o.s.b célèbre la messe avant de partir avec les deux Michel  pour Oosterhout près de Breda (Pays-Bas). Ils partent sur les pas de Dom Bellot, moine architecte bénédictin du début du XXe siècle, qui a mis son talent et son originalité au service des différents  monastères qu’il a habités en France et à l’étranger.
abbaye d'Oosterhout abbaye d'Oosterhout  © CDAS
abbaye d'Oosterhout
abbaye d'Oosterhout© CDAS
Le rendez-vous est fixé à 10h30 devant les grandes portes de l’abbaye. Ils sont rejoints par les autres membres de la CDAS, le groupe des femmes parti de Lille aux aurores.Rapidement, on vient leur ouvrir, c’est une des membres de la Communauté du Chemin Neuf. Elle est d’origine hongroise. Elle nous explique la situation : Les frères bénédictins n’habitent plus dans l’abbaye, trop lourdes à gérer pour leur cloître de Dom Bellot cloître de Dom Bellot  
cloître de Dom Bellot
cloître de Dom Bellot
âge. Ils leur ont laissé l’usufruit du lieu. Elle nous invite à la suivre.
  
Briques, voûtes, couleurs vives des  vitraux, les indices convergent, l’équipe de la CDAS reconnaît immédiatement la patte de Dom Bellot. Un instant, ils restent subjugués  par l’harmonie des lieux ; néanmoins ils n’oublient pas leur objectif de départ : rencontrer les frères bénédictins. L’équipe a inspecté les lieux dans les moindres détails.

abbaye d'Oosterhout abbaye d'Oosterhout  © CDAS
abbaye d'Oosterhout
abbaye d'Oosterhout© CDAS
abbaye d'Oosterhout abbaye d'Oosterhout  © CDAS
abbaye d'Oosterhout
abbaye d'Oosterhout© CDAS
      

 

14h 10: Monastère Notre-Dame -Oosterhout

 

abbaye Notre-Dame d'Oosterhout abbaye d'Oosterhout  © CDAS
abbaye Notre-Dame d'Oosterhout
abbaye Notre-Dame d'Oosterhout© CDAS
L’office vient de se terminer. Le père Vianney explique aux sœurs néerlandophones (mais au français presque impeccable) qu’il souhaite parler à l’abbesse. Celles-ci nous invitent à prendre un café dans une des pièces de l’abbaye. La mère abbesse nous rejoint, à la fois surprise et heureuse de voir le père Vianney qu’elle a rencontré l’été passé à Notre-Dame de Wisques. Après cette rencontre chaleureuse, nous repartons avec l’adresse exacte de la maison des frères bénédictins.
 
15h30 : Ancien séminaire de Tielbourg (ville voisine d’Oosterhout)
L'abb̩ b̩n̩dictin nous racontant l'histoire de l'abbaye abbaye d'Oosterhout ʩ CDAS
L'abbé bénédictin nous racontant l'histoire de l'abbaye
L'abbé bénédictin nous racontant l'histoire de l'abbaye© CDAS
Arrivée devant cet énorme bâtiment reconverti en maison de retraite. Le père Vianney sonne. Quelques minutes plus tard, trois frères ouvrent la porte et accueillent l’équipe avec un large sourire. Après une heure de riche discussion, nous Les bénédictins nous accueille abbaye d'Oosterhout  © CDAS
Les bénédictins nous accueille
Les bénédictins nous accueille© CDAS
repartons avec tous les informations que nous venions chercher. Nous apprenons que les moines de Saint-Paul de Wisques sont partis en exil de 1901 à 1928 suite aux lois restrictives de 1901 concernant les congrégations sur le sol français. Ils ont rejoint les moniales installées à Oosterhout en 1906 et c’est à partir de cette date que Dom Bellot a commencé son œuvre architecturale unique et si particulière.
 
 
La mission est accomplie même si des questions subsistent : pourquoi est-il parti à Quarr abbey ?
 Que peut-on trouver dans les archives de Solesmes ?
Prochaine mission : Solesmes au mois d’août.