Le temps d'un week-end à Saint Théodore

Rencontre cultuelle et culturelle sur le thème de l'Enracinement à l'église Saint Théodore à Lens

Paroisse Saint François d'Assise

 

Le temps d'un Week-end à Saint Théodore

 

plantation de l'arbre plantation de l'arbre  L'église Saint Théodore est située au cœur de la cité du 9 et à 300 m d'une entrée du Louvre-Lens.  Eglise reconstruite en 1930 par l'architecte Louis-Marie Cordonnier, elle demande à être connue.

 

 Depuis quelques années, nous ouvrons grand ses portes pour certaines occasions, comme les Journées du Patrimoine, la « messe du Louvre », le 5ème dimanche du mois. Une association a été créée, Association pour la Valorisation de l'église Saint Théodore de Lens », ACV-St Théodore, qui a organisé, entre autres, en lien avec la Commission Art Sacré d'Arras, des conférences sur les Evangiles et Actes des Apôtres à travers des peintures ; une série de conférences s'est terminée l'année dernière par la visite de la salle des Mays au musée d'Arras.

 

            Les 19 et 20 novembre, le temps d'un week-end, l'église s'est de nouveau ouverte au quartier, au monde, sur le thème de l' « Enracinement », racines chrétiennes, mais aussi enracinement à notre patrimoine, à notre sol, des racines d'"ailleurs" pour certaines communautés lensoises.

           

            Le programme de ces deux journées était très riche :

 

  •  une exposition, conçue par l'association le Joyel d'Arras, accompagnée d'une conférence « reconstruire les églises, un art qui revisite le passé ». Julien Robiquet, de l'association Beffrois et Patrimoine et Michel Rossi de la Commission Art Sacré nous ont parlé de la construction des églises qui s'enracine dans l'histoire de la spiritualité, comment les architectes de toute époque ont su montrer leur spiritualité à travers leur art.

 

  •   toujours le thème de l'enracinement : une veillée de chants, chorales d'origine polonaise et italienne, et aussi chants maghrebins. Deux artistes, Gilles Fritsch et Claude Klimza nous ont présenté leurs œuvres : l'Homme racine,  image de la Croix pour notre siècle , et les Racines du ciel  goûter les choses d'en haut .  Puis, temps de lecture et de prière, par l'abbé Xavier « le Chêne de Membré. Un arbre.....Un élément de la nature qui part de la terre et qui monte vers le ciel »

 

  • Dimanche, une messe, présidée par notre doyen, Gérard Levray et animée par Marc et Jérôme pour la musique a réuni beaucoup de monde. Notre église n'en revenait pas ! Savez-vous que dans l'évangile on parle de vous  a demandé l'abbé Levray. 

 

  •   Un temps très symbolique a suivi : la plantation d'un arbre, sur le côté de l'église. Pas n'importe quel arbre ; un ginko, représentant la longévité. L'abbé Xavier précisera à M. Guy Delcourt, maire de Lens : Nous croyons que nos racines sont indispensables pour nourrir « l'arbre du Louvre » dont nous espérons de beaux fruits. Quant au président de l'association ACV, M. René Barras, il a demandé, sous cet arbre, un banc en pierre, sur lequel se reposera un vieux mineur marocain, suggestion à laquelle M. Delcourt a renchéri en parlant  du  fils de ce vieux mineur, se reposant, lui aussi, au même endroit.

 

  •  Le verre de l'amitié, un repas, convivial, où chacun a amené un plat, puis une visite de 3 églises de Lens : Saint Wulgan, qui va fêter son cinquantième anniversaire en mars prochain, Saint Edouard et Saint Théodore ; des témoignages, des perspectives d'avenir.

Le mot de conclusion est revenu à Jean-Claude Denaes, vice-président de l'association ACV Saint Théodore : En admiration pour le génie humain, nous découvrons le souffle créateur de l'Esprit Saint.........un Don à la fois enraciné dans le passé et regardant vers l'avenir.

 

Chantal Erouart

 

Article publié par Chantal Erouart - • Publié • 3040 visites