Arras, fête de la vie consacrée :

A Saint Nicolas et chez les Clarisses

 

Le 1er février, plus de trente de personnes consacrées sont présentes pour la messe à l’église Saint Nicolas : religieux et religieuses apostoliques, vierges consacrées, membres d’instituts séculiers. Des panneaux de présentation ont été réalisés par des Congrégations et déposés devant l’autel.

 

Les foulards, repris de la journée d’ouverture du 23 novembre, permettent d’identifier, frère Jean et celles qui ne portent pas de voile. L’assistance est nombreuse dont des patrouilles de scouts, des familles avec leurs enfants…L’équipe liturgique a vraiment choisi des chants correspondant bien à l’événement. Les lectures sont assurées par une vierge consacrée et la provinciale des Franciscaines, la prière universelle par un membre d’un institut séculier.

Dans son homélie, Gérard Leprêtre, doyen, cite les congrégations et différents états de vie représentés. Il lit un passage de la lettre du Pape François aux consacrés avant d’introduire les témoignages données par Sr Marie Françoise, Augustine (jubilé oblige !) et Sr Solange des Sœurs de Bon secours.

 

Après l’eucharistie un pot de l’amitié attend ceux qui le désirent, rue des Chanoines, dans la nouvelle maison provinciale des Franciscaines missionnaires de Notre Dame. Soixante-quinze personnes environ s’y retrouvent pour faire plus ample connaissance dont un jeune couple arrivé la veille à Arras.

 

Le lundi 2, la proposition des Clarisses s’étale de 14h30 à 20h30.  Il y aura donc des allées et venues parce qu’il faut tenir compte des moyens de transport public et des disponibilités.

Dès son arrivée, chacune reçoit une étiquette avec son nom et une couleur qui permettra la formation des groupes, puis Sr Marie Liesse nous oriente vers la chapelle pour un temps de prière silencieuse avant celui de la louange pour le don de la vocation que Dieu nous a fait. Elle introduira le temps de partage en trois groupes où chacune est invitée à dire qui elle est (pas forcément ce qu’elle fait).

Presque trois quarts d’heure d’un temps très convivial avec petits gâteaux et boissons permettent de faire connaissance avec les laïques présentes. Nous chantons ensuite les Vêpres, suivies de l’adoration « avec manducation de la Parole de Dieu », animée par Sr Marie Christine et Sr Marie Liesse, clarisses. Le temps passe vite.

Pour 18h30 Le père Muchery et le Père Séverin viennent nous rejoindre notre doyen déjà présent pour l’adoration ainsi que d’autres consacrées et des laïcs. La bénédiction des cierges a lieu dans la cour avant l’eucharistie chantée. L’assistance déborde dans le chœur des Clarisses : on franchit la clôture !

Deux personnes donneront leur témoignage : Elisabeth (permanente en pastorale), partage ses découvertes de la vie contemplative chez les Bénédictines de Wisques, lors de la journée diocésaine d’ouverture de la Vie Consacrée à St Omer, en novembre ; François habitué de la chapelle et voisin des Clarisses dit l’importance de leur longue présence dans la ville d’Arras.

Vient ensuite le temps très convivial du partage des crêpes bien chaudes. Merci à nos Sœurs Clarisses de leur heureuse initiative et de leur investissement.

Sr Marie-Françoise Bisiaux, ANDP

Déléguée de la Zone Artois

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 1233 visites