Famille, mi-carême et don de soi.

Ce 18 mars,à Blendecques,nous avons vécu une messe des familles très forte, autour de la croix et du cœur.

Ce 18 Mars, à Blendecques, nous avons vécu une messe des familles très forte, autour de la croix et du cœur.

Ces symboles émergent bien évidemment de l’Evangile. Ils sont aussi  dans l’axe de notre année.

Les jeunes préparant la communion ont remis leur lettre.  Les familles présentes ont prié pour ces jeunes préparant la communion. Cette célébration  a été joyeuse, mais aussi très recueillie et  remplie de sens évangélique.

L’Evangile proposé à notre méditation est celui où Jésus se compare au grain de blé tombé en terre (Jn 12, 20 -33).  Derrière cet Evangile, toutes les questions autour d’aimer et donner sont posées avec force.

« Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul. S’il meurt, il donne beaucoup de fruit. … »

« Qui garde sa vie pour soi la perd, au contraire qui accepte de donner la garde pour la vie éternelle »…

Le don par amour, c’est ce que nous vivons souvent dans nos maisons et nos familles…

 Comment l’exemple du Christ qui aime jusqu’au bout va devenir lumière sur notre route humaine ?

Dans l’Eucharistie,  Jésus se donne et  il  devient signe du cœur de Dieu ouvert et aimant jusqu’à l’extrême…

Ce sont ces  intuitions de foi que nous avons priées, chantées et célébrées ce 18 Mars et qui sont devenues chemin de vie pour nous aujourd’hui.

Article publié par Roger Walryck - Saint Pierre sur l'Aa • Publié • 83 visites

Fermer