Nouvelle traduction du Notre Père

A compter du premier dimanche de l'Avent

Notre pere nouvelle traduction Notre pere nouvelle traduction  Le 3 décembre, le premier dimanche de l’Avent, une nouvelle traduction du Notre-Père entrera en vigueur dans toute forme de liturgie. Les fidèles catholiques ne diront plus désormais : « Ne nous soumets pas à la tentation » mais « Ne nous laisse pas entrer en tentation »

La décision a été prise par les évêques lors de l’Assemblée plénière de mars 2017.

 

 

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous soumets pas à la tentation,
(Et ne nous laisse pas entrer en tentation)
mais délivre-nous du Mal.

Amen

 

 

 

A cette occasion, le service de liturgie du diocèse d'Arras met à la disposition des paroisses le signet Notre Père. Ces signets seront disponibles à partir du début de mois de novembre, sur simple demande, auprès du service diocésain de liturgie.

    

Prier de nouveau le Notre Père : un ouvrage à venir

Ce changement de l’oraison dominicale est l’occasion de s’approprier plus encore cette prière.
Un petit ouvrage de la coédition Bayard/LeCerf/Fleurus-Mame à paraître en novembre 2017 se proposera ainsi de présenter cette prière majeure, notamment grâce à des commentaires écrits par des évêques pour chacune des phrases du Notre Père.

 

Plus d'informations sur le site internet de la Conférence des évêques de France

 

Retrouvez le dossier d'animation en cliquant ici, et les cartes prières de couleur jaune, turquoise et bleu ci-dessous. 

Article publié par Association diocésaine d'Arras • Publié • 1278 visites