Notre Paroisse

Notre paroisse, son Nom, sa situation....

 

La Paroisse Nouvelle rassemble les anciennes paroisses du secteur pastoral : Auchel (11 392 habitants) Calonne Ricouart (5 989) Camblain Châtelain (1581) Cauchy à la Tour (2856) Lozinghem (1032) Marles les Mines (6088) soit une population totale de 29 938 habitants. La naissance de la paroisse nouvelle a été promulguée par Mgr Jaeger et le Conseil Diocésain du Presbyterium.

 

En Mars 2004 Monseigneur Jaeger est venu proclamer la fondation de cette nouvelle paroisse. Les Equipes Locales d’Animation s’étaient réunies pour décider comment cela pourrait se faire. Différentes solutions avaient été envisagées :

-          une seule paroisse réunissant Auchel, Calonne, Camblain, Marles et à terme, Cauchy et Lozinghem

-          ou deux paroisses par ex.Auchel, Cauchy, Lozinghem d’une part ; Calonne, Camblain, Marles d’autre part

C’est finalement la constitution d’une seule paroisse qui a été décidée

 

Esprit de la nouvelle paroisse

 

Une Paroisse Nouvelle c’est d’abord un esprit nouveau : chaque paroissien était invité à élargir son regard un peu plus loin que l’ombre de son clocher. Nos clochers restent, mais dans un monde qui change, l’Eglise elle aussi a commencé à vivre autrement. 

Oui, l’Eglise vit, elle évolue, elle s’adapte aux circonstances nouvelles. Pour que l’Eglise continue de vivre ici, chez nous, aujourd’hui et demain, nous avons besoin les uns des autres.

La Paroisse Nouvelle rassemble les forces pour répondre aux urgences et aux besoins. Une pratique déjà longue de travail en commun avait préparé le terrain : les catéchistes, les animateurs en liturgie et en aumônerie, le Service Evangélique des Malades, avaient l’habitude de se rencontrer et de travailler ensemble. La préparation des sacrements de Baptême, de Mariage et de Confirmation était déjà commune.

Dans la mise en route des nouvelles paroisses, il s’agissait surtout de redécouvrir notre rôle de baptisé. Chaque baptisé doit y prendre sa place. Il est une pierre vivante, responsable de la construction de la paroisse nouvelle. Pour qu’elle s’ouvre à tous, et qu’elle soit au service de tous

            L’Evêque nous a proposé de nous rassembler pour mieux nous connaître entre chrétiens vivant autour des différents clochers. Notre Evêque nous a aussi invités à voir ce qui se fait de beau ailleurs, à mieux découvrir les aptitudes de chacun : l’un est plus priant, l’autre plus doué pour l’animation, un autre encore pour la préparation d’une célébration, pour la décoration, de l’église, celui-ci pour la vidéo…

            Notre Evêque nous a dit sa conviction : nous allons laisser l’Esprit de Dieu édifier l’Eglise de Jésus Christ. Ces changements ne s’inscrivent pas dans une volonté systématique de bouleversement. Ils trouvent leur source dans la disponibilité du Peuple de Dieu à remplir la mission que le Seigneur confie aujourd’hui à l’Eglise.

 

Jésus dit à ses disciples : « Soyez la lumière du monde, soyez le levain dans la pâte, soyez le sel de la terre ….. »

Auchel Auchel   Calonne Calonne   Camblain Camblain   Cauchy Cauchy   Marles Marles                                        Lozinghem Lozinghem  

      

 

 

 

6 clochers, un seul esprit 

  

Il s’agit simplement de s’engager concrètement dans sa vie, dans son quartier, à son travail, pour être présent à son voisin, à son collègue, au chômeur que l’on croise. Il nous faut réfléchir et agir ensemble pour témoigner d’un Dieu proche des hommes. La paroisse nouvelle c’est un signe d’espérance. Cela doit nous donner la force de sortir de nos habitudes de mettre nos talents au service de tous. Accueillir, écouter, communiquer, informer, vivre la solidarité, les chemins sont nombreux et variés.

Nous demandons à l’Esprit Saint de nous conduire sur les pas de Jésus le Christ. Nous lui demandons de nous donner la force de vivre l’enthousiasme des premières communautés. (Laurent Samier)

  

Le Nom de la Paroisse Nouvelle

 

La consultation au sujet du nom à donner à la paroisse nouvelle, a  permis de constater que

·         les communautés sont fortement attachées à la dévotion à Marie

·         elles restent également très attachées au passé des Mines 

« Notre Dame de la Clarence en Auchellois »

Le nom donné à notre nouvelle paroisse respecte ces deux souhaits

1)    La Clarence c’est un nom de rivière aux résonances bibliques fortes

(eau, transparence, clarté, lumière) qui s’accorde bien avec la Vierge Marie, « l’Immaculée Conception ».

-     Cette rivière traverse 3 des anciennes paroisses : Camblain qui a gardé son caractère rural, Calonne qui rassemble sur ses deux rives, d’importantes cités : d’un côté auprès des puits du 2bis et du 6 et de l’autre, la cité polonaise, Marles qui donnait son nom à l’ancienne compagnie minière et qui a parfois souffert des inondations.

-          la Clarence a été pendant plus d’un siècle, témoin de l’histoire des Mines emportant les eaux des lavoirs chargées de poussière de charbon. La fin de l’exploitation lui a permis de mériter à nouveau de porter son nom. Elle évoque désormais un lieu de loisirs (pêche, parc Calonnix autour de Quennehem)

2)    La Clarence c’est aussi un nom  de côte au sommet de laquelle se dressait un puits de mine et une église maintenant également disparue. Le nom de la Clarence comme à celui de Courrières reste attaché à deux catastrophes minières : en 1912 qui a provoqué la mort de 72 mineurs et de nouveau en 1954 qui a fait encore une dizaine de victimes.

 

 

Priére à Notre Dame de La Clarence
Image Merveilleuse agrémenter d'une très jolie prière


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

Notre Dame de la Clarence
 
Depuis toujours, nous te connaissons
Gens des corons, gens de nos monts
Nous t’aimons et  te prions
 
Notre Dame : Marie accueillant les petits
Les familles sans le sou,
Tous les désespérés des coups de grisou,
Nos mineurs silicosés.
 
Marie de la Clarence, vois notre confiance.
Pèlerins de Lourdes, depuis toujours,
Vierge du Rosaire, Notre Mère .
 
Marie tu nous fais signe
nous redis d’espérer
de garder la foi ancrée
Que nous en soyons dignes
Marie de notre enfance,
Notre Dame de la Clarence
 
Vierge des chapelets, souvent égrenés,
Dans bien des logis, encore tu souris
Prénom pour aujourd’hui : Marie
 
Clarence en furie, un jour sort du lit
Inondant nos maisons,
Laissant tout à l’abandon 
Renversant les balises,
Entrant dans notre église.
 
Près de l’autel en ce temps de Noël
La crèche est épargnée,
Réveillant la solidarité
Elle résiste au flot, tel un solide canot
 
Jeannine L. Nov  2003

 

 

Article publié par Richard Warot - Notre Dame de la Clarence en Auchellois • Publié • 7624 visites

Fermer