Rappelez-vous...

La "naissance" de notre paroisse

PREMIERS ECHOS DE LA PAROISSE LORS DE SA CREATION

 

Depuis quelques semaines, la communauté des chrétiens d’Auchel, Calonne, Camblain, Cauchy, Lozinghem et Marles, s’active dans la préparation du 21 Mars. Que se passera-t-il ce jour-là ?

L’arrivée du printemps, c’est sûr !

Ce sera aussi pour tous, le renouveau de la vie dans toutes ses œuvres.

Et pour nous, ce jour sera la proclamation de notre Paroisse Nouvelle, Notre-Dame de la Clarence. Il s’agit d’un commencement important pour nous chrétiens: ce jour-là, nous allons officialiser le regroupement de nos Paroisses. Pour franchir ce passage, les chrétiens ont fait une pause, une station dans chaque lieu d’église.

A Marles, le 1° Février, l’équipe de préparation au Baptême et  la petite Enfance se sont réunies lors de la célébration de la messe.

A Camblain, l’équipe de la Pastorale – Santé nous a rapprochés de ceux et celles qui souffrent, mais aussi de ceux et celles qui les soutiennent à travers les témoignages de bénévoles, de personnels soignants.

A Lozinghem en ce premier dimanche de Carême, les chrétiens des autres communes sont venus prier et clamer leur Foi en Dieu. Ce fut un grand moment de fraternité.

A Cauchy, nous étions nombreux pour écouter les témoignages de la solidarité sous toutes ses formes : Secours Catholique, C.C.F.D., C.C.A.S, le bonheur pour chacun de donner un sens à sa vie dans le partage avec les plus démunis de la société.

A Calonne les chrétiens accueillent le 7 Mars, les jeunes couples  qui se préparent au mariage mais aussi les jeunes catéchumènes qui se préparent au Baptême ou à la Communion, afin qu’ils puissent se rencontrer et mesurer l’importance de la Foi chrétienne, et le sérieux de leur engagement passé ou futur.

Enfin le 14 Mars, le rassemblement des familles et des enfants de la catéchèse dans  chacune des églises. Ce sera la rencontre de tous ceux qui donnent leur temps à annoncer l’Evangile, en accueillant les familles, en accompagnant celles qui ont perdu l’un des leurs, mais aussi qui nettoient et ornent l’église, sont actifs à la sacristie, animent la chorale ou préparent la messe; ils feront connaissance avec tous ces « gens de l’ombre » toujours prêts à rendre service… Et on sera étonné qu’ils soient aussi nombreux ces bénévoles qui aiment leur communauté chrétienne et sont toujours disponibles. Sans eux il n’y aurait pas de Paroisse Nouvelle.

Tous ces temps forts ; donc, pour aviver le désir d’un nouveau visage de notre Eglise, immuable à sa base, dans sa fidélité au Christ, mais soucieuse d’évoluer avec les changements de notre société.

Le parcours au long de ces stations donne un nouvel esprit, une nouvelle dynamique à l’Eglise. Agir ensemble n’est pas un vain mot, mais une force pour annoncer l’Evangile.

Pour parcourir ces étapes, notre prêtre, Pierre Thibault est entouré de l’Equipe d’Animation Pastorale, composée de 5 membres et des Equipes de Vie Locale présentes dans les différents mouvements.

 

Mission Ouvrière, Comité contre la Faim et pour le Développement (C.C.F.D) Mouvement Chrétiens des Retraités (M.C.R.), Service Evangélique des Malades (S.E.M.), Secours Catholique, Accompagnement des Catéchumènes, Préparation au Baptême, Catéchèse, Equipe Funérailles, Préparation au Mariage….

Le 14 Mars à Arras, l’ensemble des laïcs appartenant à l’E.A.P. sera missionnée par le Père Evêque. Et le 21 Mars, le Père Evêque sera présent à Auchel pour rendre effective la Paroisse Nouvelle. Nous vous y attendons nombreux, et ensemble nous pouvons redire un souhait exprimé le 28 Février à Lozinghem. Que ce Carême soit le tremplin pour vivre notre Paroisse dans l’union, la compétence et le désir d’annoncer Jésus-Christ.

                                                                                              Thérèse-Marie Jacob

 

  

Session de rentrée de l’EAP et des ELA

 

                                   VIVEMENT QUE NOUS PUISSIONS NOUS RETROUVER !

 

Ce fut un souhait exprimé en fin d’année scolaire : « Vivement que nous puissions nous retrouver ensemble ! »

 

Nous avons réveillé en nous désir de redécouvrir toutes les dimensions de notre Baptême. Les bénévoles de notre paroisse sont d’abord des baptisés. On entend souvent cette réflexion, « Vous faites ça parce que vous avez du temps » quand ce n’est pas « on vous paie pour ça ! »  D’où la réponse fréquente : « Non je suis bénévole ! » Chaque baptisé en raison même de son baptême est intéressé par le Royaume de Dieu à construire.

 

Il arrive qu’au cours d’une rencontre de préparation au Baptême on entende cette réflexion : « j’ai redécouvert que mon Baptême je pouvais le vivre tous les jours » Chaque jour il nous arrive d’être Prophète, non pour annoncer l’avenir, mais pour dire notre Foi, la proposer à ceux que nous rencontrons. Souvent aussi les animateurs sont étonnés de la Foi très simplement exprimée par les parents qui demandent que leur enfant soit baptisé

 

Les Equipes Funérailles sont souvent confrontées à des questions : «Ne me parlez pas de la Foi Je ne crois plus. S’il y avait un Dieu, il n’aurait pas permis la mort de celui que j’aime » Il faut alors que les animateurs de la célébration soient capables de respecter cette difficulté de croire, l’accueillir, rester proches et témoigner en silence de la Foi qui veille en chacun  comme une graine déposée en terre, avec cette conviction qu’il n’est pas toujours facile de formuler avec des mots : Dieu n’abandonne pas celui qui vit un temps d’épreuve.

 

Nos Evêques nous ont invités à proposer la Foi dans le Monde d’aujourd’hui, ce monde tel qu’il est et non tel qu’on pourrait le rêver. Avec ses lourdeurs, son indifférence, son individualisme, mais aussi ses richesses de générosité, d’inventivité, de créativité.

En particulier chez les Jeunes.

 

Jeunespérance est un grand courant mis en route dans notre diocèse pour cette année. Nous avons décidé en EAP de consacrer nos forces à cette attention envers les jeunes. Ils sont notre espérance et aussi l’avenir du monde

 

            Quelques questions         

 

Ta paroisse est-elle vivante ?

Vis-tu de ta paroisse ?

Te fait-elle vivre ?

Te permet-elle de vivre ?

Sa vie te préoccupe-t-elle ?

Fais-tu vivre ta paroisse ?

Lui permets-tu de vivre ?

Que fais-tu pour qu’elle soit vivante ?

 

Fermer