Vies consacrées et migrants

Cercle de silence à Calais et assemblées dans les monastères

Quai de la Moselle, 1er février.

Cercle de silence à Calais Cercle de silence à Calais    Par les assemblées, en cercle de silence à Calais, ou dans les monastères, le Conseil diocésain de la Vie religieuse pose un geste… De nombreux amis les ont accompagné dans leur démarche de ce jour. Une vidéo sera ensuite présentée qui exprime leur prière et leur sens de leur vie souvent cachée :

 

« … De tous temps, des religieux, religieuses, des consacrées ont exprimé par leur vie et leurs engagements ton Amour préférentiel pour les petits, les pauvres, les rejetés, les exclus…
Aujourd’hui, nous continuons d’attester que tout homme, toute femme a droit à la dignité et au respect, car tout homme, toute femme est à ton image et à ta ressemblance…


Tu appelles nos communautés à être des lieux de rencontre, de partage et d’accueil, où la qualité de notre écoute et de notre présence peuvent révéler ton Amour. Que ton Esprit Saint porte toujours plus de fruits de solidarité dans nos vies personnelles et communautaires »


« La consécration religieuse risquée dans une insertion sociale et ecclésiale, devient un signe fort de l’Alliance entre Dieu et l’humanité. Cela prend toute sa signification quand elle se vit dans ces portions d’humanité qu’on relègue à la marge et dans la précarité. » Mgr Brunin

 

Dans l'église du quartier

 

L'après-midi s'est continuée par un temps dans l'église St Pierre St Paul, du quartier. Aprés avoir vu la vidéo il fut donner d'entendre plusieurs témoins, dont Michaël. Emu de revenir dans cette église qu'il a occupé pour une centaine de migrants, lors de la fermeture de Sangatte. On nous avait affirmé que la question serait réglée en un mois tout au plus, prévision grotesque dont on connait la réalité: la jungle est mondialement connue comme lieu de la France terre d'accueil. Michaël signale qu'il est athée, mais qu'il a eu l'occasion de rencontrer des chrétiens formidables, et de travailler avec eux... Le service des réfugiés c'est cela qui nous réunit.

 

Myriam aide trois réfugiés à s'exprimer au micro: Des itinéraires dont le sien, qui ne laissent pas insensibles les hommes de coeur.

 

Une bonne nouvelle fut annoncée à la fin de ce temps: suite aux nombreuses relances envers le Conseil Régional, la visite de Mr Besson, la municipalité s'engage à mettre en place huit douches à l'extérieur de la ville. La gestion de l'organisation serait confiée au Secours Catholique. prochjainement la distribution de repas par le C'Sur devrait reprendre le midi.

 

Pages associées


Annonce et explication de la démarche du 1er février  

Témoignage de vie consacrée

Un moment de honte... 
Le dossier sur les réfugiés depuis 6 ans

 

Une religieuse présente à Gaza témoigne de la guerre

__________________________________________________________________________

 

Aux Carmels de Boulogne-sur-Mer, de Fouquière  (voir photos)

 

Les carmélites, en union avec le cercle de Calais, ont animé dans leur chapelle un temps de prière et de témoignages. Après le diaporama, des témoignages de solidarité :
 

Témoignages de solidarité, sur l’accueil de l’étranger. :

  • José : compagnon d’Emmaüs, chauffeur, régulièrement à Auchan avec son camion, pour récupérer les invendus (pain, fruits, légumes…). Il a surtout insisté sur l’immense solidarité des compagnons et les opérations concrètes de redistributions de ces marchandises auprès d’associations caritatives de la région boulonnaise, sans oublier bien sûr les Réfugiés de Calais.
  • Mellouk : compagnon d’Emmaüs, responsable du site de vente-vaisselle. A dit comment son travail, ses ventes, contribuaient à la vie de ce réseau de solidarité.
  • André, adhérent de SALAM : a d’abord fait une très rapide présentation des Réfugiés à partir de 6 questions : Combien sont-ils ? D’où viennent-ils ? Combien de temps leur voyage ? Combien ça coûte ? Pourquoi sont-ils là ? Quelle est leur vie à Calais ?

Temps de prière et de chant, lecture de l'évangile.

 

Au moment de se quitter les sœurs du Carmel ont remis un sachet contenant écharpes et bonnets (fabrication maison) pour les Réfugiés.

 

Il a été rappelé la projection de "Welcome" le mercredi 11 février, 20h45, au cinéma Les Stars à Boulogne, suivie d’une discussion avec des militants de SALAM, essentiellement autour de cette question : « Pourquoi ils sont là ? ».

Le film sera présenté à Calais, le samedi 28 février, 20h30 à l'Alhambra. Vous pouvez réserver vos places via l'adresse mail du C'SUR : informations@csur62.com  ou Tél, 03 21 17 73 33 



 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 17159 visites

Fermer