Enseignement catholique

Assemblée des chefs d'établissement du 1er et 2ème degré

Marcel Debove Pédagogie et pastorale  
Marcel Debove
Marcel Debove
Pédagogie et pastorale,
avec les chefs d’établissement d’enseignement catholique du second degré.


Une journée pour se rencontrer, poser ses valises, mais aussi pour s’orienter dans le présent et l’avenir, au milieu des mutations actuelles et des tourbillons.


Le fait d’être éducateur et chrétien dans un établissement civil, associé au service public de l’Enseignement en France est une particularité que l’on ne retrouve nulle part dans le monde.


M. Yves Mariani (direction nationale) situe l’Enseignement catholique dans la société actuelle : lLe décalage est croissant entre jeunes et institutions, entre projet de société et réussite individuelle, non-engagement durable et diversités des modèles, multiplicité des activités à gérer dans un temps non extensible, éparpillement et l’agitation perpétuelle : tout cela ne favorise pas l’attachement des éducateurs à accompagner les familles et les jeunes dans l’éveil et l’éducation de la personne, comme nœud de relation au cœur même de la société.

 

Marcel Debove et Jean-Bernard Courbois relévent les défis que portent les enseignants. Tout d’abord le renouvellement des générations d’enseignants (3.100 en 6 ans), de chefs d’établissement et de formateurs; une nécessaire formation et adaptation. Il ne suffit pas non plus d’avoir un master. Devenir éducateur d’enfants et de jeunes demande plus que la distribution d’un savoir. Découvrir la contribution originale d’enseignant dans l‘enseignement catholique se fait grâce aux lieux où se créée un « nous », un travail d’équipe, un regard positif et d’espérance sur les élèves, un nous qui devienne force de proposition et mise en œuvre de projets innovants. Dans cette action éducative au quotidien, l’Evangile est déjà présent.


Relever les défis éducatifs et sociaux dans la durée (souvent courte) des projets, donner sens aux actes éducatifs, annoncer l’évangile à des publics hétérogènes demande de la passion, de l’espérance, et une certitude reçue de la source : tu n’es pas seul !

 

Un virage est en train de s’opérer avec la disparition des actuels parcours pour les maîtres et instituteurs. La connivence acquise par la fréquentation commune à l’IFP, les partages d’expérience et stages éducatifs devront trouver d’autres modes de mise en œuvre. Les équipes diocésaine et nationale sont en recherche pour contribuer au caractère original de leur service des enfants et des jeunes, au sein du Service national de l’éducation.


La journée fut parsemée de paroles de la Bible reprenant le récit de Noé et la proposition d’Alliance de Dieu à l’humanité. A la génération d’aujourd’hui de proposer encore cette alliance pour que de nouvelles générations répondent.
Emile Hennart

 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 5801 visites