Un Vicaire Mémorable

Un exemple d'amour du Christ et des Enfants...Tout simplement ADMIRABLE !!

 

Monsieur l’Abbé André Portier (1901-1931)

Vicaire à Auchel de 1927 à 1931 - Fondateur du Patronage

                                                           Extraits de sa biographie par Floride Gérard

 

Naissance à Calonne Ricouart le 17 août  1901

Entrée à l’Institution St Vaast de Béthune le 1° oct 1912

Prise de soutane en juillet 1919

Ordination sacerdotale le 28 mars 1925

Prémices à Calonne Ricouart le 19 avril 1925

Nomination à Auchel en oct 1927

après quelques mois de professorat à l’Institution St Joseph d’Arras

 

« Dès  6 heures du matin il est à son confessionnal derrière la chaire

 dans une demi obscurité : il fait sa méditation, des pénitents s’approchent parfois, il les confesse sans précipitation, car il a conscience de  ce qu’il fait, il sait qu’il est à la place de son Maître, Notre Seigneur. Après sa méditation, Mr l’Ab Portier célèbre la messe avec une piété remarquable, et je crois qu’il serait juste de dire de lui ce qu’on disait du  Saint Curé d’Ars : « on croirait qu’il célèbre toujours sa première  messe, tellement il est recueilli… On se souvient avec plaisir de ses leçons de catéchisme, le matin dans une église froide. Nous étions là une cinquantaine d’écoliers, heureux d’être avec notre abbé, d’écouter ses explications, de lui montrer que nous avions retenu quelque chose ….

 

Ah ! ces sermons de Monsieur l’Abbé Portier :bien souvent après sa  mort, quand on parlait de lui, ce n’était qu’un accord pour louer la clarté de son enseignement, la doctrine qui faisait le fond de ses  instructions, si bien que plus d’une conversation se terminait par ces mots « on se demande comment on peut faire de tels sermons…

 

Les premiers jalons du patronage avaient été posés mais il n’y avait aucune organisation capable d’enrôler sérieusement les enfants et de leur donner une formation vraiment chrétienne… En quatre ans il fit d’un groupe d’enfants, un splendide patronage, merveilleusement organisé…. Dès les premiers mois de 1927 on remarque un certain changement au patronage. C’est l’hiver, mais le nombre d’enfants venant s’amuser le jeudi est bien vite doublé et même quadruplé, à tel point que les vacances de Pâques voient affluer une centaine de patronés dans la petite cour de la rue du Temple

 

            Les chefs de section se forment lentement mais sûrement, et le 1° août, ils sont prêts à recevoir les nouveaux patronés,  attirés par une propagande bien dirigée…Les vacances terminées, Mr l’Ab Portier commence les démarches pour réaliser son premier but : la formation d’une clique… Avant les grandes vacances de 1928, le patronage se rend au terrain du Mont de Lozinghem, derrière 4 tambours et 10 clairons au son de « l’as-tu vu la casquette du Père Bugeaud … » Le nombre des patronés atteint très vite 250. Au mois d’Avril 1929, un concours de musique réunit quelques Patronages à Béthune devant un jury très impressionnant. Auchel obtient le prix d’excellence… Au concours de Deauville, c’est 90 exécutants jouant de tous les instruments, qui porteront en Normandie le nom du patronage d’Auchel et de son fondateur…

 

            Il s’est donné tout entier au service des enfants de son patronage. Sa vie elle-même a été une perpétuelle offrande, un perpétuel sacrifice

                                                                                                                      Floride Gérard

Article publié par Richard Warot • Publié • 1801 visites