Devenir chrétien

Le cheminement catéchuménal, un chemin initiatique à la suite de Jésus

   LE CHEMINEMENT CATÉCHUMÉNAL

PROPOSÉ par l’ÉGLISE

image003 image003  

 

L'initiation chrétienne pour les adultes se réalise selon un itinéraire catéchuménal structuré par l’alternance de temps de catéchèse (alternance de rencontres avec un accompagnateur personnel et un groupe catéchuména)l et d’étapes liturgiques célébrées en Eglise.

C'est Dieu qui a l'initiative de conduire ce chemin, c'est  Jésus qui initie, par son Eglise, dont les chrétiens qui accompagne le catéchumène sont les témoins et les passeurs.

 

1er temps: la première évangélisation

Aussi appelé pré-catéchuménat : « Tout le temps du pré catéchuménat est un temps d'évangélisation destiné à faire mûrir une véritable volonté de suivre le Christ et de demander le baptême » Rituel de l'Initiation Chrétienne des Adultes 66 page 33

C'est un temps nécessaire pour écouter l'adulte qui se présente à l'Église, pour entendre son désir de recevoir les sacrements de l'initiation chrétienne (baptême, confirmation, eucharistie), pour proposer une première annonce de l'Évangile, pour rencontrer quelques croyants.

  

1ère étape : l’entrée en catéchuménat

Signation Entree en catéchuménat  
Signation
Signation
Au terme de la première évangélisation, lorsque le candidat est prêt à vivre un réel engagement, est célébrée l'étape d'entrée en catéchuménat. ( Généralement en paroisse, au cours d'une eucharistie dominicale, mais d’autres manières de célébrer cette étape sont possibles : assemblée de catéchumènes...)
:

« Dans cette première rencontre publique, les candidats s'ouvrent à l'Eglise de leur intention, et l’Eglise, accomplissant sa mission apostolique, reçoit ceux qui veulent en devenir membres. Dieu leur accorde largement sa grâce tandis qu'ils expriment publiquement leur désir, et que l'Eglise donne le signe de leur accueil et d'une première consécration » RICA 70 page 37

Cette étape comprend:

- L’accueil des candidats, avec notamment le rite de la signation et l’entrée effective dans  l’Eglise. (une croix peut alors être remise aux candidats.

- La liturgie de la Parole (la Bible ou les Evangiles peuvent alors être remis aux candidats).

- Le renvoi des catéchumènes après la prière à leur intention.

Le candidat a désormais un nouveau statut: il est catéchumène; il entame alors le temps du catéchuménat.

 

2ème temps: le temps du catéchuménat

« Le catéchuménat est un temps prolongé pendant lequel les candidats reçoivent de l'Eglise une formation adaptée de manière que leur conversion et leur foi parviennent à maturité, ce qui peut demander plusieurs années » RICA 103 page 59

La démarche catéchuménale est progressive et s'articule autour de 4 pôles :

-          Lire et partager la Parole de Dieu,

-          Se convertir : relire sa vie au quotidien pour mieux y suivre le Christ

-          Prier et célébrer, seul et avec d'autres

-          Vivre en Eglise  

 

2ème étape : L’appel décisif

Après le temps du catéchuménat : les catéchumènes écrivent àrite 2.jpg rite 2.jpg   l'Evêque du diocèse pour lui dire  leur désir et demander à recevoir les sacrements de l’initiation chrétienne. L'Evêque les appelle lors d’une célébration diocésaine: L'appel décisif et de l'inscription du nom qui a lieu le premier dimanche du carême. (Ce rassemblement se vit chaque année dans un lieu différent. Il est l’occasion de rencontrer diverses communautés de l’Eglise et de manifester le Peuple de Dieu autour des catéchumènes).

Cette étape liturgique ouvre le troisième temps de l’initiation : le temps de la purification et de l’illumination.

 

3ème temps: le temps de la purification et de l’illumination

« Le temps inauguré par l'appel décisif coïncide habituellement avec le Carême. Il est consacré à une préparation intense qui tient plus de la retraite spirituelle que de la catéchèse. Les catéchumènes, unis à la communauté locale, se préparent aux fêtes pascales et à l’initiation sacramentelle. Dans ce but leur sont offerts les scrutins, les traditions et les rites immédiatement préparatoires » RICA 147 page 97. Le temps  du Carême est un temps propice à la conversion, au partage et à la prière.  Le temps de la purification et de l’illumination qui se déploie alors est à la fois le plus court et peut-être celui qui est vécu le plus intensément par les catéchumènes. Les différents rites proposés sont célébrés en paroisse, au cours des messes dominicales du Carême. Ils permettent de poursuivre l'initiation du catéchumène et son intégration à la communauté chrétienne qui bénéficie, elle aussi à sa mesure, de ce cheminement.

Baptême Emmanuelle 007.jpg Baptême Emmanuelle 007.jpg  

3ème étape : la célébration des sacrements de l’initiation chrétienne : baptême, confirmation, eucharistie

 Après ce temps de préparation intense, les catéchumènes reçoivent les sacrements de l'initiation chrétienne lors de la Veillée Pascale. Les catéchumènes s'appellent désormais des néophytes (ce qui veut dire « nouvelles pousses ») et abordent le dernier temps de l’initiation : la mystagogie.

 

 

Le temps de la mystagogie 

Le temps de la mystagogie couvre le temps pascal et se termine à la Pentecôte. C' est un temps "d'entrée plus intense dans le mystère" de la foi qui va continuer à croître tout au long de la vie du nouveau chrétien.

 

Les temps de catéchèse

«  Le moment de la catéchèse est le temps pendant lequel prend forme la conversion à Jésus-Christ ; // les convertis, sont initiés au mystère du Salut et à un mode de vie évangélique. Il s’agit, en effet, de les ‘initier à la plénitude de la vie chrétienne’ » Directoire Général pour la Cathéchèse n°63 page 67. La catéchèse du chemin catéchuménal est une catéchèse de « commençants ». Il s’agit d’entrer progressivement dans la cohérence des événements fondateurs de la vie croyante : histoire d’Israël, mort et résurrection de Jésus de Nazareth, Pentecôte… pour favoriser peu à peu une profession de foi vivante, explicite et agissante.  

Pourquoi faut-il du temps ?

Initier un adulte à la vie chrétienne est un processus qui nécessite un certain temps (environ deux ans, à discerner cependant en équipe pour l’adapter selon les personnes, les situations…). Ce temps, souvent dénoncé comme trop long, a cependant une grande importance… Il permet au catéchumène de prendre conscience peu à peu que la foi qu’il découvre modifie sa vie. Un temps conséquent est donc nécessaire pour que cette expérience nouvelle l’habite suffisamment profondément pour lui donner le goût d’en vivre dans la durée. Entrer dans une véritable relation à Dieu demande du temps... Comme pour une vie de couple où chacun se découvre dans le regard de l’Autre, s’habitue à la présence de l’Autre, se construit dans la présence de l’Autre, compose sa vie avec l’Autre, découvre peu à peu la fidélité à l’Autre dans la durée…

Ainsi, à travers les temps et les étapes de l’initiation chrétienne, il s'agit de se laisser conduire par la symbolique des rites et la résonnance des temps de catéchèse pour y trouver l'enjeu central : l'expérience du mystère pascal qui nous fait vivre d’une vie toute entière sacramentelle.

 

 

Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF