Du Lundi 12 au Mardi 13 nov


     A l'initiative du service national de la mission en monde ouvrier et du service national de la catéchèse et du catéchuménat, 70 acteurs de différents diocèses se sont retrouvés dans les locaux de la conférence des Evêques de France pour partager leur expérience pastorale.

 

     Le Père Philippe Marxer (catéchuménat national) et Sylviane Guenard (MO nationale) ont rappelé combien le catéchuménat a souvent tissé sa mission avec celle de la mission ouvrière dans l'histoire de l'Eglise depuis quelques décennies.

 

     Tout au long de la session, des témoignages de cheminements, pendant lesquels les 2 services ont permis des propositions au plus proche des personnes accompagnées, ont soutenu la thématique de la session : Comment passer du "je- sujet" au "nous-communauté"?

     Des temps de partage d'expériences en petits groupes ont également ponctué les 2 jours, permettant aux participants de mieux se connaitre dans leur mission respective.

 

     Traversant son expérience pastorale en action catholique ouvrière, Liliane Magniez du diocèse de Reims, a proposé des éléments de réflexion antropologique, sociologique, psychologique et ecclésiale sur la construction de l'identité.

 

     Le P Jean-Louis Souletie, enseignant à l'Institut Supérieur de Pastorale Catéchétique, a ensuite apporté différents appuis pour analyser ce que devenait le " Croire ou devenir chrétien dans un monde bouleversé". 

     Le constat du pluralisme d'itinéraires de nos contemporains interroge l'Eglise sur sa capacité à permettre une communion, une unité de toutes ces diversités. "Ne plus avoir besoin les uns des autres, c'est quitter la capacité de dire ensemble Notre Père." nous a dit le P Souletie qui nous également invité à vivre des "leçons de choses" en regardant ensemble les expériences pastorales vécues pour dire ensuite ce qui les constitue et ce que cela permet.

 

     Après avoir célébré l'eucharistie, un échange avec le Frère Isaïa Gazzola, , enseignant à l'Institut Supérieur de Liturgie, nous a introduit dans la démarche de catéchèse mystagogique qui "met en condition pour entendre le passage de Dieu dans nos vies" .

 

     Le P Dominique Barnerias, prêtre à Sartrouville et auteur d'un livre " La paroisse en mouvement" a apporté d'autres éléments pour regarder  en quoi le "nous" ecclesial est nécessaire à la foi et quelles peuvent être les portes d'entrées pour y accéder"Ma rencontre personnelle avec Dieu se vérifie par sa dimension de fraternité avec d'autres"

 

     Nous étions 4 du diocèse d'Arras à suivre cette session: le P Gérard Levray, prêtre accompagnateur de la MO, Anne Sophie Marle déléguée diocèsaine pour la MO, Patricia Bernard accompagnatrice ACO, Hélène Richard catéchuménat.

 

     " Cette session redit l'importance du partenariat qui est déjà à l'oeuvre entre MO et catéchuménat dans notre diocèse.

   J'y ai perçu une invitation à nous arrêter pour relire les lieux d'expériences afin de mieux mesurer le style de communauté qui peuvent porter les "chercheurs de Dieu" que nous y rencontrons.

     Je retiens l'importance de ne pas enfermer l'aventure du "devenir chrétien" dans un seul mode; d'où une invitation à faire preuve d'audace dans nos propositions pour permettre des formes variées d'accompagnement.      Patricia "

 



Fermer