Sur un chemin de confiance

Célébration de la messe de la santé dans l'église Saint Léger à Lens

SUR UN CHEMIN DE CONFIANCE

 

Tel était le thème de ce dimanche de la santé du 9 février. Depuis 1992, l'Eglise célèbre la Journée Mondiale des Malades. C'est l'occasion de rappeler, lors d'une célébration, que l'accompagnement des personnes souffrantes est une priorité évangélique.

 

Cette année, ainsi que l'a rappelé Nadine, catéchiste et membre de l'Equipe d'Animation Paroissiale, notre projet de paroisse est de se faire plus proche des personnes malades, âgées ou handicapées au travers de nombreuses initiatives, l'ultime défi étant d'emmener les parents, les enfants et les ados vivre un pèlerinage avec les malades, cet été à Lourdes.

 

Ce qui explique la présence de nombreux enfants, certains devenus compagnons privilégiés d'une personne âgée de leur famille ou résidant à l'EHPAD Désiré Delattre à Lens. Il était émouvant de voir, assis côte à côte, enfants et personnes très âgées qu'un lien intergénérationnel réunissait.

 

Dans son homélie, l'abbé Hubert rappelait la parole de Jésus à ses disciples : « vous êtes le sel de la terre » (Matthieu-5,13-16) : être lumière pour ceux qui sont malades dans leur corps ou dans leur tête, …. donner de la saveur à leur vie ». Une résidente de l'Ehpad a remercié Thibaut, son jeune compagnon : Merci à toi, Thibaut, de ce lien qui nous permet de faire route ensemble.

 

Nous avons ensuite prié Dieu, tous ensemble, apprends-nous à entendre le cri de ceux qui ont mal, fais que ceux qui souffrent aient toujours goût à la vie, accorde-nous d'être auprès d'eux des reflets de ta lumière, apprends-nous à être des prochains pleins d'attention... .

 

Des jeunes enfants ont apporté des dessins qui seront distribués aux malades et les custodes ont été déposées sur l'autel par les personnes qui portent la communion. Un panier rempli d'intentions de prière a été posé au pied de la croix sur laquelle des lumignons brillaient.

 

Nous nous sommes quittés en chantant : « aimez comme on aime vraiment, en se donnant tout simplement ».

 

Chantal

 

Article publié par Chantal Erouart - Délégué Communication de Lens-Liévin • Publié • 1084 visites