Journée diocésaine Enseignement catholique

Les Equipes d'animation pastorale

Journée diocésaine des

Equipes d’animation pastorale de l’enseignement privé catholique

 

M. Claude Berruer, adjoint au secrétaire général de l'enseignement catholique était invité à présenter la responsabilité des équipes d’animation pastorale des établissements dans le cadre de la réforme des statuts de l’enseignement privé catholique au sein de l’Eglise catholique en France. Il y a une «responsabilité pastorale » du chef d’établissement, en ce sens qu’il doit veiller à la sécurité de ceux qui lui sont confiés, pour qu’ils grandissent et cheminent dans la foi. Cette responsabilité est vécue au sein d’une équipe : l’équipe d’animation pastorale. La référence à l‘Evangile doit aider au discernement, en fidélité à la manière dont le Christ vivait les relations avec les gens autour de lui, les petites gens en particulier. Discerner et impulser des dynamismes au sein de l’Eglise, et en particulier l’Eglise proche de l’établissement : les paroisses.

 

Des témoignages furent donnés au cours de la table rond où une directrice d’établissement présentait les nombreuses occasions de vivre des temps commun, paroisse et lycée. Cela suppose connivence et partenariat entre les différents acteurs de ces moments privilégiés.

Sans oublier les relations entre le directeur et la communauté enseignante, M. Berruer insistait sur les choix, économiques et pédagogiques, inspirés par l’option préférentielle pour les pauvres dans la manière dont les établissements vivent le service des apprenants. Assurer la proposition de la foi est la responsabilité des directeurs d’établissement qui ne peuvent l’assumer qu’avec une équipe. Ceci est à promouvoir ; pour cela le chef d’établissement est secondé par un animateur salarié (APS) là où c’est possible…

 

Il a aussi développé la notion de communauté éducative : enseignants, parents, jeunes pour que les établissement réponde à leur vocation de communautés au sein de l’Eglise. A de nombreuses reprises était cité le document de référence voté l’an dernier (juin 2013) : les statuts de l’enseignement catholique. C’était l’occasion de rappeler que les établissements ne vivent pas en autonomie, mais en en relation avec le diocèse, la catéchèse diocésaine, les paroisses…

 

Si le nouveau statut souhaite un prêtre par établissement, M Barruer reconnait que cela n’est guère possible, vu le nombre des prêtres dans un diocèse, mais cela n’empêche pas de trouver des connivences de part et d’autre, pour une meilleure coordination entre la mission de l’Eglise diocésaine autour de l’évêque et la participation des communautés éducatives que sont les établissements d’Enseignement.

 

La présence du père Xavier Lemblé et de André Olivier nouvellement nommés à la pastorale des ados et des jeunes témoigne du souhait de Mgr Jaeger de voir travailler en partenariat les différentes composantes des services, mouvements et Enseignement catholique. Ainsi serait mieux honoré le troisième objectif des orientations diocésains : à la rencontre des jeunes… Le Projet diocésain de catéchèse et d’évangélisation, présenté le 10.10.10 garde toute son actualité. C’est un document de référence utile aujourd’hui et demain.

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 5252 visites