Ne nous laissons pas voler l'Evangile !

Ces quelques lignes tout droit sorties de l’exhortation apostolique du pape François

Ces quelques lignes tout droit sorties de l’exhortation apostolique du pape François – la joie de l’Evangile – résument bien ce que les participants ont reçu le 8 novembre dernier.

 

 

Plus de 40 accompagnateurs d’adultes ou de jeunes en chemin vers un sacrement s’étaient donné rendez-vous à Aire sur la Lys, répondant à l’invitation du service diocésain du catéchuménat et de l’équipe diocésaine pour l’initiation chrétienne des 12/18 ans.

 

Marie-Pierre Cockenpot, du service de la formation permanente, nous a permis d’entrer dans le texte et d’en saisir toute la richesse, toute la fraicheur.

 

Nous y découvrons un pape désireux de se mettre à la portée de chacun tout en nous bousculant. Un pape qui place la joie dans la rencontre que nous faisons de Jésus… Qui que nous soyons, nous avons toujours à être évangélisés, à être formés, à nous laisser toucher par le kérygme : nous adhérons à une personne, pas à une doctrine !

Ce qui nous invite alors à avoir le courage de nous laisser interpeller par ce qui fait la vie des personnes que nous rencontrons, par ce qui les rejoint, ce qui les touche et qui ne nous apparait pas forcément comme le meilleur. Ce-disant, le pape affirme la valeur de l’autre et nous invite à regarder sa grandeur sacrée. D’ailleurs n’est-ce pas le sujet de l’exhortation : annoncer l’Evangile dans le monde d’aujourd’hui. Ces mots rencontrent un bel écho dans la mission des accompagnateurs de catéchumènes !

 

En parcourant ensemble le livre, les agents pastoraux que nous sommes se sentent interpellés par ce pape qui pointe quelques difficultés de l’Eglise aujourd’hui : accentuation de l’individualisme, crise d’identité, baisse de ferveur… Si l’on n’y prend gare, nous risquons de devenir des momies de musée !

Ce pour quoi il nous adresse un nouvel appel : ne nous laissons pas voler l’enthousiasme missionnaire ! N’ayons pas de tableau de marche trop éloigné des réalités, ne cultivons pas la mondanité spirituelle qui n’est qu’apparence de religiosité et qui nie Dieu pour s’annoncer personnellement. Mais Conservons nos audaces créatrices, appuyons-nous sur la Parole de Dieu et faisons confiance à l’Esprit en portant un regard de foi sur ce que l’on fait : ne nous laissons pas voler l’espérance !

 

Au terme de cette journée, traversée par un temps de partage de la Parole de Dieu, par un temps d’appropriation personnelle de tel ou tel élément de l’exhortation, dans une ambiance toute à la fois conviviale et fraternelle, nous sommes repartis chacun revigorés par les mots d’un pape qui nous encourage à oser annoncer et vivre « la joie de l’Evangile » !

 

Sébastien VEREECKEN

Article publié par CATECHUMENAT • Publié • 850 visites

Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF