Veillée interreligieuse Arras-St Sauveur

Faire mémoire de la rencontre d'Assise 1986

Mohammed et Gabriel Soiré oecuménique  
Mohammed et Gabriel
Mohammed et Gabriel
Dans un même élan, des croyants de plusieurs confessions se sont rassemblés « au nom de Dieu le clément et le miséricordieux » Coran
L’abbé Gabriel Berthe est heureux d’accueillir et de présenter chacune des communautés.
Une procession s’avance alors dans l’église : le cierge pascal, les livres sacrés, l’icône portés par un membre de chaque communauté : église orthodoxe, culte musulman, église réformée, église catholique

 

  • Puis, pour nourrir ce temps en commun, un bouquet de textes sacrés est proposé :
    Mohammed Messaoudi puise cette sourate dans le Coran : « …sont égaux pour Lui celui parmi vous qui tient secrète sa Parole et celui qui la divulgue… »
     
  • Dans la Genèse, le chapitre 18 rapporte comment Abraham accueille trois étrangers sous sa tente ; « aujourd’hui, il faut être attentifs à ceux qui viennent frapper à notre porte ; les étrangers sont porteurs de Dieu dans leur grande pauvreté. » P. Pasquier, église orthodoxe.
     
  • Le pasteur Robin Sauter choisit ce verset du Deutéronome chap. 6 : « Le Seigneur notre Dieu est le Seigneur UN » ; nous célébrons un seul et même Dieu, voilà qui nous pousse à nous respecter les uns les autres. Puis il proclame le psaume 46, une invitation à la paix entre les peuples : « Lâchez les armes ; reconnaissez que je suis Dieu ».
     
  • Marguerite Audibert lit la lettre de St Paul à Timothée : « Il n’y a qu’un seul Dieu, un seul médiateur aussi entre Dieu et les hommes, un homme : Christ Jésus qui s’est livré pour tous. »
     
  • « Voilà qui affirme de façon symbolique que nous trouvons dans ces textes une lumière pour aujourd’hui ; diversité des peuples mais foi en un Dieu père de tous les hommes ; nous croyons que ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous sépare ; face à la tentation du repli identitaire, le dialogue inter – religieux est une condition pour un monde de paix . » Père Gabriel Berthe

C'est ce que chante Marie Louise Valentin:

"Aux clochers de Jérusalem,

je voudrais voir en même temps

briller à l'aurore prochaine

la croix, l'étoile et le croissant".


Au terme de cette veillée, les représentants de chaque communauté ont paraphé le texte promulgué le 6 janvier 2011 par les responsables du culte en France :

 

"Nul ne peut se prévaloir des religions pour légitimer des violences ».
Chaque jour, tant d’hommes et de femmes paient de leur vie la foi qui les anime,
nous pensons aux chrétiens en Irak, aux Coptes en Egypte…

 

Textes et chants en bas de page.

Page associée: le pape à Assise, enjeux 

Sur le site de la conférence des évêques, retour sur les célébrations 

Veillée interreligieuse à Lille Veillée interreligieuse à Lille   _______________________________________ 

 

 

Dans le diocèse voisin de Lille,

photo ci-jointe.

 

 

Article publié par Cécile Lemaire • Publié • 12163 visites

Cette page provient de la rubrique : Archives