La paix retrouvée

les cloches se sont mises à sonner à toute volée

Dimanche 11 novembre Commémoration du Centenaire de l’Armistice

100_9471 100_9471  

Le clocher Saint Martin à Arques a accueilli la municipalité, les Anciens Combattants, l’harmonie, les jeunes et les arquois,  pour célébrer ensemble la mémoire de tous ceux qui ont donné leur vie pour la France.

 

 

100_9469 100_9469  

Au caté, les enfants et les collégiens ont réfléchi à partir du mot ‘’PAIX’’. Ce qui leur a permis d’exprimer sur des poignées de mains ce que chacun est invité à mettre en pratique pour que la paix soit possible autour de nous : oser demander pardon, regarder autour de nous, proposer son aide, s’écouter, se parler, s’ouvrir aux autres, pardonner, …

 

De nombreux jeunes se sont déplacés avec leurs parents pour participer à la célébration qui fut remplie d’émotions, et qui invitait au recueillement soutenu par l’organiste Paul et les musiciens. Les jeunes élus au CMJ (conseil municipal des jeunes) ont été invités à partager un geste de paix avec l’assemblée et pour dire ensemble le Notre Père tous les participants se sont donnés la main pour former une grande chaîne de l’amitié. Un très joli bouquet de bleuets et coquelicots en crépon (confectionnés par 2 dames aux mains agiles) venait rappeler ce grand moment. Un texte invitait à la réflexion : ‘’C’est de la folie’’ de André Tostain.

100_9463 100_9463  A la sortie, il était presque 11H, tous se sont regroupés au Monument aux Morts  situé près de l’église,  où nous avons planté un mobile avec des colombes (fabriqué en collaboration avec les animatrices de la Maison de Retraite). A 11h précises, les cloches se sont mises à sonner à toute volée, à la surprise des jeunes à qui on a expliqué la raison. Quand les cloches se sont tues, des gerbes furent déposées puis nous nous sommes mis en route pour le Monument aux Morts situé sur la Grand place afin de déposer des gerbes. Le temps étant plus qu’incertain, nous avons été invités à gagner la très belle salle du Poilu à la Mairie afin d’écouter les discours officiels qui rappelaient le pourquoi de notre présence. Madame le Maire nous a éclairés sur l’origine de cette salle qui contient sur des plaques de marbre les noms de tous les arquois morts pendant cette guerre atroce.

Article publié par Yvette Petitpré - Saint Pierre sur l'Aa • Publié • 281 visites

Fermer