le Dimanche 14 oct 2018


Salle des Orfèvres et Tisserands - Arras

Les arrageois ont découvert la jeune Vanessa Krycève, fondatrice du projet Le RECHO, refuge accueil, optimisme. Des enfants, des adultes, des gens d’ici et de là-bas se retrouvent chaque jour pour préparer ensemble le repas du soir ; on choisit le menu, on se répartit les tâches, on parle de son pays, de sa culture, de sa vie quotidienne. 

A 19 heures, dans l’immense salle des Orfèvres et des Tisserands, 400 personnes s’installent pour manger et surtout dialoguer. Enzo, élève au lycée Guy - Mollet en terminale sciences sociales, accueille chez lui Jennifer et deux autres jeunes de Côte d’Ivoire. Dans un an elle repartira dans son pays pour lutter contre la corruption et y développer une véritable démocratie.

Mercredi 10 octobre, 200 enfants des écoles sont venus avec leurs enseignants. Ils ont placé une gommette sur la grande carte du monde  à l’endroit de leur pays d’origine ou de leur lieu de vacances. Déjà ils sont citoyens du monde. La planète est leur village.

Dimanche 14 octobre, le repas solidaire est terminé, mais les nouvelles relations avec les réfugiés  et les migrants politiques et économiques vont se poursuivre.

Je partage le sentiment de réussite bien relayé par les médias. Je dis au revoir et merci à la famille Krycève   : « Vanessa, continue ton travail dans d’autres villes ».

Roland Delplanque



Fermer