Sainte Trinité et vie defamille.

Ce Dimanche 27 Mai, à Arques St Louis, nous avons vécu une messe de famille

 

Ce Dimanche 27  Mai, à Arques St Louis,  rassemblés en familles, nous avons vécu une messe de famille  remplie d’émotions et de lumières.  Ce dimanche,  c’était aussi  la fête de la sainte Trinité.

Souvent, quand on parle de Sainte Trinité, on donne l’impression de planer et de faire des élucubrations loin de nos vies.

 Ce mot, trinité n’existe pas dans l’Evangile, mais Jésus a toujours été  en lien  avec Dieu son Père, dans l’Esprit Saint….

 Même au moment de la croix,  Jésus est toujours en lien avec Dieu son Père.

 Au moment de mourir, Jésus dit « Père, entre tes mains, je remets mon esprit ! »….

Comme le dit la 2° lecture, « Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur ; mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ; et c’est en lui que nous crions « Abba ! », c’est-à-dire : Père ! » (Rom 8, 15 -17)

Jésus, jusqu’au bout,  vit tout, même l’ épreuve de la croix, en lien avec Dieu son Père, pour manifester  l’amour de Dieu notre Père.

Dans nos maisons, dans nos familles,  Il nous est possible, à nous aussi,  de vivre comme Jésus, en cherchant comment aimer plus et mieux… comment Dieu nous accompagne  quelquefois même au cœur de l’épreuve…

La trinité, c’est comme une main tendue de la part de Dieu pour que nous vivions tout dans sa lumière, à l’exemple du Christ, le Fils du Père, dans l’Esprit …

En famille, même les remises en questions, les soucis  peuvent devenir des chemins pour chercher comment aimer vraiment à la manière du Christ…

Ce sont ces convictions qui ont été chantées, priées, célébrées ce 27 Mai et  sont devenues chemins vers Dieu pour nos familles.

 

 

Article publié par Roger Walryck - Saint Pierre sur l'Aa • Publié • 87 visites

Fermer